Un Ministre en campagne. Pourquoi je ne voterai pas pour lui-radiographie d'un personnage Novelli.

Je ne voterai pas pour lui pour 4 raisons principales.

 

1/ Son idéologie :

 

On ne compte plus les escarmouches auxquelles est soumis Hervé Novelli sur l’idéologie de son passé extrémiste. On voudrait bien lui faire crédit d’une erreur de jeunesse, avoir pour Novelli la tolérance qu’on avait eu pour l’ancien trotskyste Jospin, mais Hervé Novelli continue de faire publiquement l’apologie de Claude Harmel (de son vrai nom Guy Lemonier) fondateur du parti français pro-nazi, le RNP, qui participa au gouvernement de Laval sous l’occupation, et qui fut condamné pour collaboration. Novelli en faisant publiquement son « père spirituel » devant un parterre de patrons (Neuilly 2006)… L’opposé total du Gaullisme et de l’esprit de la Résistance aux crimes contre l’humanité du nazisme.

 

Il est de fait surprenant de constater le virage à 18O° d’un jeune fasciste des années 60 (anticommuniste, antisémite et antilibéral !) qui se montre aujourd’hui collaborant activement au gouvernement néoconservateur de Nicolas Sarkozy. Hervé Novelli allant signer lui-même une grosse subvention pour la recherche israélienne, tournée principalement vers l’armement, lorsqu’il était secrétaire d’Etat au commerce extérieur. 100 millions d’€. Cadeau ! Un an plus tard, Israël bombardait la population de Gaza avec des bombes sales. Je ne sais pas si celui qui se présente comme le fils spirituel du nazillon Claude Harmel s’est incliné sur le mur des lamentations comme tous les invités de marque…Qui se moque de qui ?

 

Hervé Novelli, suivant toujours son ami Madelin, fut récupéré dans les années 80 par « l’Institut d’Histoire Sociale » une officine antisyndicale de la CIA, puis réintroduit dans le circuit politique au sein de la droite libérale. D’antisémite il est devenu pro-sioniste et de nationaliste-antilibéral il est devenu la coqueluche des ultralibéraux français, fers de lance de la mondialisation à l’américaine. Sa ministre de tutelle est Christine Lagarde, avocate américaine ultralibérale chargée des investissements américains en Europe, à qui l’on a livré l’économie française... Je n’ai pas besoin de faire un long paragraphe pour expliquer combien la « marchandisation ultralibérale » des ressources naturelles et du travail sont aliénants, polluants et responsables des maux du 21ème siècle : Guerres, crises écologiques, crises économiques et crises sociales.

 

Nicolas Sarkozy, son nouveau maître, est un néoconservateur pur jus. Ainsi le sous-secrétaire d’Etat américain Karen Hugues, chargée de la « diplomatie publique, » c’est à dire des programmes d’influences étatsuniens, déclarait lors d’une cérémonie officielle le 25 mars 2007 : « plus de 130 participants à nos programmes (depuis 1945) sont devenus des leaders de leur pays, y compris l’actuel ministre de Grande-Bretagne (Gordon Brown), le président de France (Sarkozy) et le président de Turquie (Abdullah Gül.) »

 

Kouchner, très influent, est également un ouvrier néoconservateur. Il est adhérent du PNAC (Project for the New Américan Century.) A chacun de faire ses propres recherches sur Internet, mais ce n’est pas beau du tout. Leur programme axé sur la domination mondiale américaine y compris par la force, est qualifié par certains observateurs de « nouveau Mein Kampf avec la bombe atomique en plus !» On trouve leur programme sur Internet. Nombre d’adhérents faisaient partie de l’administration Bush. L’administration Obama, Nobel de la paix, n’a pas dévié d’un pouce de cette idéologie. Ce n’est pas une question de « démocrates » ou de « républicains, » de droite ou de gauche, d’extrême droite ou d’extrême gauche. Les néoconservateurs sont au-dessus de ces questions de partis, il leur suffit de les corrompre et les infiltrer. Si la prochaine présidentielle française devait se jouer entre Strauss-Kahn et Sarkozy l’idéologie du PNAC sera de toute façon aux commandes. Si les porteurs de cette ambition conquérante et de la puissance qui va avec étaient des braves gens, je ne dirais pas non, mais toutes les crises sont de leur fait. Depuis la chute du mur de Berlin en 1989, les vainqueurs de la guerre froide nous ont engagés dans un 21ème siècle de chaos ! Siècle de guerre pour les ressources, de concurrence économique sauvage entre les nations, de « loi du plus fort» ultralibérale, de choc des civilisations et de guerre mondiale au terrorisme avec pour unique stratégie la justification du profit. Plus ils luttent contre le terrorisme, plus il y a de terrorisme ! La dissémination de poussières d’uranium de guerre suite aux bombardements est irréversible et mondiale ! C’est ça le nouvel ordre mondial ? Ils disent œuvrer pour l’ordre mais partout derrière eux c’est le désordre. Dans leurs déclarations, Kouchner, Sarkozy et Novelli sont favorables aux interminables guerres américaines et israéliennes en Orient, ainsi qu’au bombardement nucléaire de l’Iran. Quant au pauvre Afghanistan, les heures sombres et de l’Indochine et de l’Algérie n’ont pas suffi. La France vieille de 2000 ans d’histoire, avec des pages sombres mais aussi des hauts faits et de grands sacrifices, n’a pas mieux pour le 21ème siècle que ces projets d’ultralibéraux et autres anciens extrémistes convertis à la mondialisation armée par des évangélistes américains? La région Centre doit-elle devenir un nouveau relais de la « Bête immonde ? »

 

Un petit rappel d’histoire si nécessaire. De Gaulle avait bien compris l’ampleur de cette ambition américaine et « anglo-saxonne » dès la fin de la seconde guerre mondiale, et la nécessité de s’y opposer. Ainsi il s’oppose à l’entrée du Royaume-Uni dans le marché commun européen (1961 et 1967) ; il refuse le déploiement des soldats de l’ONU au Congo (1961) ; il encourage les Etats latino-américains à s’affranchir de la domination américaine (discours de Mexico 1964) ; il expulse l’OTAN de la France et se retire du commandement intégré de l’Alliance Atlantique (1966) ; il dénonce la guerre du Vietnam ( discours de Phnon penh, 1966) ; il condamne l’expansionnisme israélien lors de la guerre des six jours (1967) ; il soutient l’indépendance du Québec (discours de Montréal, 1967), etc.

 

Une chose est sûre, contre Novelli et ses nouveaux amis « néo-cons, » j’attends des Gaullistes et même des Nationalistes de la Région Centre qu’ils se réveillent et qu’ils sanctionnent !

 

2/ Ses réseaux :

 

Pasqua, Madelin, Devedjan, Sirven et autres Sarkozy, tout est dit ; aucune moralité ni transparence. Pasqua : réseaux de résistants, de gaullistes, du S.A.C, corses, pieds-noirs, israéliens, africains, américains, maffieux, de trafic d’armes, de pétrole, de drogue, de Ricard et j’en passe, Pasqua est évidement un des acteurs les plus important des coulisses de la cinquième république, mais tout à la fois un corrupteur et un criminel en col blanc. L’épopée héroïque du S.A.C et de la protection de De Gaulle est une chose, « l’union corse » et la « french connexion » en est une autre... Madelin est le voltigeur de la bande, un pote de Saddam Hussein. Il distribuait des bons du pétrole pour Saddam pendant le blocus et avait obtenu de l’ONU une commande de 30 millions de francs de prothèses pour la petite entreprise de son ami Hervé Novelli après la première guerre du Golfe. C’était aussi Madelin le fameux ministre qui nous assurait avec son air niais que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté aux frontières françaises alors qu’on sait qu’il a fait trois fois le tour de la terre... Novelli le confirmait à qui voulait l’entendre puisqu’il était alors son directeur de cabinet. Combien de cancers de la tyroïde à cause de ce mensonge ? Et vous voulez élire ça à la Région Centre ? Devedjan c’est le copain de Madelin, la petite frappe qui se faisait gauler avec lui par la police avec des armes quand ils étaient jeunes. Adepte aujourd’hui de la tolérance zéro, il nage dans les réseaux semi-maffieux du département des Hauts-de-Seine, il a les dents du fond qui baignent… Lorsqu’elle claqua la porte du cloaque sarkozien pour laisser sa place à l’aventurière italienne, Cécilia nous avait bien avertis : « la France à été prise par une bande de voyous. » Je confirme et je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de leur donner en plus les régions…

 

3/ Sa méthode de travail :

 

Un petit retour en arrière est nécessaire pour comprendre. Les jeunes néo-nazis se faisant interdire leurs associations extrémistes, sous De Gaulle, décidèrent alors de noyauter les partis existants et de se présenter à des élections dans les campagnes pour obtenir un ancrage électoral et des mandats. Je passe sur les CV de Madelin, Devedjan, Longuet, pour m’arrêter au tableau de chasse d’Hervé Novelli. Il est passé allègrement du FN au RPR, du RPR à l’UDF, de l’UDF à DL, enfin de DL aux « Villiéristes » et des « Villiéristes » à l’UMP. Si ça ne s’appelle pas de l’opportunisme politique ? Il cumule actuellement les mandats et fonctions de maire de Richelieu (2000 habitants,) son camp de base électoral, de président de la communauté de communes du pays de Richelieu, de conseiller régional, de député, remplacé par son second, et de secrétaire d’Etat aux PME et au tourisme. Sans compter la présidence de mille et une commissions dont il a le secret. Il a été longtemps conseiller général, également député européen sur une liste souverainiste, et président du pays du chinonais. Une caricature du cumulard.

 

Ultralibéral à la ville, soviétique à la campagne. Novelli ne travaille pas, Novelli commande et l’on doit obéir si on ne veut pas subir sa foudre et sa traque. Ou si on veut des subventions pour sa commune par exemple… On peut dire qu’en 20 ans de tissage de réseaux et de cumules, Novelli a verrouillé la droite d’Indre et Loire. Spécialiste de la dépense publique pour valoriser ses mandats et entretenir des réseaux. Ses bilans à Richelieu et même au gouvernement sont catastrophiques. Le problème c’est qu’il se croit compétent. Il multiplie les études ruineuses pour noyer le poisson de son incompétence puis décide sans consulter, ni semble-t-il parfois, sans réfléchir. Dépourvu d’autorité naturelle autant que de bon sens il s’impose en baratinant en public et en menaçant en coulisse... Il est impossible même lorsqu’on travaille avec Hervé Novelli de lui faire comprendre qu’il fait parfois, souvent, de mauvais choix. Et les affidés suivent. Le fiasco et le carnage de Richelieu est un cas d’école. Ce type est une ruine pour les finances publiques et une sorte d’Attila pour le patrimoine. Les gaspillages, les procès et les erreurs flagrantes de son « Grand Projet de Ville » à Richelieu devraient suffire comme démonstration à celui qui veut des faits pour juger de l’action d’un homme politique… avant de voter. Au-delà du baratin et de sa carrière personnelle, quel est son bilan de 20 ans de carrière politique ? Comme Sarkozy, Novelli est un beau parleur, mais derrière il n’y a pas grand-chose. Y compris pour le fameux et fumeux statut d’auto-entrepreneur…

 

Un petit aparté à ce sujet. L’auto-entrepreneur était prévu pour faciliter le détricotage du droit du travail en proposant une alternative facile à l’emploi salarié du genre « mettez-vous à votre compte, » et pour tenter de taxer une partie du travail au noir en prétextant libéraliser le petit boulot. On est ultralibéral ou pas. Après un démarrage en fanfare où l’on se congratulait à la télévision, on vient bizarrement de passer le premier anniversaire en sourdine…pourquoi donc de la part d’un gouvernement qui n’a jamais hésité à gonfler la portée de ses actions ? Où est le bilan mirifique ? Christine Lagarde, la ministre américaine de tutelle est bien discrète sur le sujet… N’est-on pas plutôt en train de constater l’énormité de la boulette ? Combien d’auto-entrepreneurs payent ? Combien simplement travaillent réellement ? Et ceux qui travaillent, sont-ils oui ou non une concurrence déloyale (50% moins cher) pour des PME déjà saignées par la crise ? Par contre le fait d’accéder à la sécurité sociale française pour une simple déclaration de 10 € par an, c’est un four à venir. Parmi les 300 000 inscrits, beaucoup de citoyens européens qui ont compris et se sont inscrits auto-entrepreneurs en France comme c’est leur droit, ainsi toute la famille est à la sécu ! Et le mouvement ne va faire que s’accélérer. En quelque sorte monsieur Novelli à inventé la couverture maladie européenne sur le dos de la sécu française, pour 10 € de cotisation par an ! Trop fort ! D’autres utilisent ce statut pour continuer à faire du noir, de manière légale avec un numéro de Siren, mais toujours sans déclarer, et donc couverts par la sécu ! Aucune obligation de tenue de comptabilité, aucun moyen de contrôler l’activité et la réalité du chiffre d’affaire. Comment contrôler 300 000 auto-entrepreneurs ? Avec quels fonctionnaires ? Combien ça coûterait ? Alors que Sarkozy prétend dégraisser le mammouth ? Un summum de désorganisation. L’opération est tellement mal faite qu’il n’y a même pas besoin de justificatif du domicile au moment de l’inscription qui peut se faire allègrement sur Internet. Par contre les PME classiques, dont Novelli a en théorie la charge des intérêts, plombées par les charges salariales qui n’ont pas baissées, au pied du mur de l’inflation qui arrive aussi sûre qu’un tsunami, sont soumises à cette nouvelle et inopportune concurrence et encombrent les tribunaux du commerce. Cerise sur le gâteau, tout le monde, même employé, peut obtenir ce fameux numéro d’auto-entrepreneur sauf…les responsables de PME ! C’est quand même balaise pour un secrétaire d’Etat aux PME ! C’est un peu comme si un ministre de la défense faisait bombarder ses propres troupes sans s’en rendre compte ! Ce statut ne règle rien du tout aux dangers de faillite qu’encourent les PME du fait de la crise ultralibérale, et pire, c’est une bombe à retardement pour la sécu. C’est pour ça qu’on ne le fête pas. Bon courage à la Région Centre !

 

A côté de ça, j’invite tout le monde à aller tout de même chercher son numéro d’auto-entrepreneur, même déjà employé, même sans activité, même à la retraite, même sans papiers puisqu’il n’y a pas de contrôles, même fonctionnaire, ça ne mange pas de pain, c’est la sécu à vie assurée pour la famille pour 10€ par an (0€ à l’inscription et vous avez un an pour déclarer un chiffre d’affaire, je dis 10€, mais en fait, 1€ seul suffit, et vous êtes couvert pour l’année suivante) et il y a toujours un moyen de faire un petit billet en faisant croire qu’on est une PME ! Ça serait rigolo qu’il y en ait 3 ou 4 millions de plus ! Joyeux anniversaire aux PME, à la sécu et aux tribunaux de commerce. Et encore bravo Novelli! S’il voulait entrer dans l’histoire, c’est fait !

 

 

4/ La catastrophe et la ruine du « Grand Projet de Ville de Richelieu » :

 

Une véritable gabegie. Il arrive au Patrimoine de Richelieu le même problème qu’aux PME. Suite à une illumination Hervé Novelli lança en 2001 son « Grand Projet de Ville » où devaient se marier des projets « culturels » et « cultuels » et sortir une fois pour toute cette ville historique de l’ornière. Une ambition, disait-il, qui tirera Richelieu de son marasme économique et touristique en reposant sur des projets rentables, durables et structurants ; Oh les jolis mots ! 5 millions d’€ et un rond-point de pavés chinois plus tard, en lieu et place de la place historique du « modèle d’urbanisme du 17ème siècle français, » le bilan est nul que ce soit d’un point de vue touristique, économique et même architectural. Pire, il est négatif, car les coûts de fonctionnements augmentent d’année en année…sans aucune source de revenu.

 

Il y a bien les entrées payantes de « l’hôtel particulier et la visite du château en 3D avec les lunettes vertes et rouges, (assis sur des chaises en plastiques de cantine) » le tout acheté à grand frais d’argent public, et en travaux depuis 8 mois. Mais les chiffres sont tenus secrets et n’apparaissent même pas dans le bilan de l’office du tourisme de la ville du secrétaire d’Etat au tourisme. Les mauvaises langues estiment à 2 000 entrées à 2€ par an…soit 4 000€ par an ! Même pas de quoi être auto-entrepreneur…presque 2 millions d’€ de dépenses…et un coût de fonctionnement tenu secret…Vous voulez un président de Région qui a de grands projets pour vous, si vous avez les moyens de payer, il n’y a pas de problèmes….

 

Ici, à Richelieu, on ne comprend vraiment pas pourquoi Sarkozy l’a nommé secrétaire d’Etat au tourisme. Ce n’était vraiment pas leur formation à « Ordre Nouveau.» Si les autres ministres sont aussi incompétents dans leur partie que lui dans la sienne, ça nous inquiète ! On se souvient ainsi de l’inénarrable réponse de Rama Yade à la question du « Canard Enchaîné » : Pourquoi vous a-t-on mis aux sports alors que vous n’y connaissez rien ? Elle osa répondre : « je n’y connaissais rien non plus aux Droits de l’Homme et ça c’est très bien passé… » Même au sport, aux Droits de l’Homme, au tourisme ou aux PME, la droite n’arrive pas à trouver de gens compétents ? Qu’est-ce qui se passe ? Une France de 70 millions d’habitants à court de compétences ? Ou un système politique vicié ?

 

5/ Son projet de détruire la voie ferroviaire du Train à Vapeur de Touraine (TVT) :

 

Vous connaissez l’histoire du fou qui scie la branche sur laquelle il est assis ? Et celle de celui qui veut détruire une voie ferroviaire séculaire, dont les locomotives à vapeur sont classées monuments historiques, pour faire une piste à vélo de 20 kms au beau milieu de la campagne, à 3 millions d’€ et sur laquelle personne ne viendra ? Et bien venez nous rendre visite à Richelieu… C’est incroyable mais vrai !

 

Que les choses soient claires. Monsieur Novelli peut être Président de Région je m’en désolerai, les peuples ont les chefs qu’ils méritent, et si la France ne mérite pas mieux que des Sarkozy et des Novelli et bien qu’elle s’en débrouille ! Si la droite française théoriquement héritière de De Gaulle et d’une certaine culture n’a que des margoulins et des bonimenteurs de foire américanisés comme candidats, et bien elle est elle-même vraiment mal engagée ! Si la majorité des français, qui votent PS et UMP, considère qu’il vaut mieux être dirigés par ceux qui provoquent les crises et les guerres plutôt que par ceux qui les résolvent, je n’y peux rien. Par contre il y aura le feu à Richelieu si Novelli touche au Train à Vapeur de Touraine, qu’il soit président de Région ou pas. C’est dit. Nous avons réuni une pétition de 2500 signatures pour 2000 habitants en faveur du train à Richelieu. La démocratie passera ou sera défendue à coup de cocktail Molotov. Soutenant Hervé Novelli en interdisant la circulation du train, la préfecture aura sa responsabilité face à cet écueil. Il va falloir prévoir les cordons de CRS le jour où des machines voudraient toucher aux rails. Ça ne se passera pas comme ça. Ce n’est pas une menace mais une prévision météo aussi sûre que : « qui sème le vent récolte la tempête. »

 

Peut-on élire un néoconservateur qui saccage le patrimoine historique local pour des petits intérêts entre amis ? Ce trésor du patrimoine dont il se fiche mais convoite la valeur immobilière, relie Richelieu (15 000 touristes par ans depuis 20 ans) à la ville touristique de Chinon (150 000 touristes/an) tel un cordon ombilical et il faudrait le perdre pour une piste à vélo made in Véolia dont il est le grand ami ? Quand le Train à Vapeur avait l’autorisation préfectorale de rouler, il se vendait plus de 25 000 tickets par an. C’est de plus un lien économique et social historique entre deux villes dont les habitants vivent et travaillent ensemble. C’est enfin un formidable potentiel culturel par son histoire cinématographique. Nombres de cinéastes, dont Bertrand Tavernier, s’engagent pour le Train à Vapeur de Touraine. On y tournait une dizaine de film chaque année avec des retombées économiques sur tout le secteur.

 

Conclusion :

 

Non, je ne voterai certainement pas pour Hervé Novelli, parce que la Région Centre mérite beaucoup mieux. Je ne connais pas les autres candidats, mais j’ai envie de dire que, au-delà de la sincérité des militants, si l’on s’intéresse aux affaires de Rolex et aux tricheries à leurs propres élections internes, les machines UMP et PS ont atteint le même degré de corruption, et qu’il faut les sanctionner par des votes alternatifs toutes idéologies confondues. Pour des questions réelles de démocratie il faut valoriser les petits courants de droite et de gauche dans l’assemblée parlementaire de la Région Centre. Surtout dans le cadre de la réforme territoriale qu’ils devront assumer…Plus il y aura d’observateurs et d’élus indépendants de ces deux grosses machines PS et UMP, mieux ce sera pour la démocratie ! Cette remarque est aussi valable pour les autres régions et l’Assemblée nationale.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.