kampungman
Oeuvrons pour la transition.
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 juin 2020

kampungman
Oeuvrons pour la transition.
Abonné·e de Mediapart

STATISTIQUES POLICIERES

Comparaison des polices en France et aux USA.

kampungman
Oeuvrons pour la transition.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'assassinat de George Floyd à Minneapolis a (enfin) déclenché des réactions fortes à travers tous les USA. Il semble que les citoyens US ne supportent plus ces violences totalement injustifiées. On voit même de nombreux policiers se joindre aux manifestants.

En 2019, les policiers US ont officiellement tué 1099 citoyens. C'est énorme et concerne majoritairement des membres de minorités ethniques. Par comparaison, police & gendarmerie en France ont tué 676 citoyens en 43 ans, de 1977 à 2019. Cela fait une moyenne de 15,7 par an. C'est beaucoup trop mais il faut le reconnaitre, bien moindre qu'aux USA.

Compte tenu du fait que les USA ont 4,62 fois plus d'habitants, les policiers français devraient donc assassiner 238 personnes par an pour égaler leurs collègues aux USA.

Force est de constater que les forces de l'ordre françaises, malgré leurs nombreux défauts et débordements, tuent 93% fois moins de gens qu'aux USA. On est loin de la manifestation pacifique du FLN du 17 octobre 1961 ou entre 32 et 300 personnes ont trouvé la mort.

Comment expliquer une telle différence de résultats? Peut être par le fait qu'il existe de très nombreuses forces de police différentes aux USA, avec des règles très variables selon les états. En France, pays très centralisé, nos pandores sont tout de même (comparativement) moins dangereux.

Par ailleurs, la justice aux USA protège beaucoup les flics en cas de bavure, même si c'est loin d'être parfait ici. Enfin, la prolifération des armes à feu est un facteur aggravant.

Un phénomène inquiétant est cependant apparut en France lors du mouvement des Gilets Jaunes. Le nombre d'agressions policières ayant entrainé des blessures graves a très fortement augmenté, suite à la politique de M. Macron, Castaner et Lallement. Nous devons être extrêmement vigilants face à ces graves bavures, notamment en vue des futures réactions populaires à venir post-Covid19. La crise économique attendue risque de générer des mouvements bien plus violents que les débordements des manifestations des Gilets Jaunes.

Un phénomène inquiétant aux USA et en France est l'augmentation des cas ou la police charge brutalement et sans raison des manifestations pacifiques. C'est absolument inacceptable dans une démocratie. On se souvient de la marche féministe du 7 mars 2020 ou la police a violemment agressé des femmes place de la République. Ces images ont fortement choqué. C'est inexplicable.

Un fait récent très grave est la dénonciation du préfet de police Lallement des accusations de racisme et violence dans la police, annonce heureusement contredite par le Défenseur des Droits. On voit clairement dans les pays plus démocratiques que la France que la meilleure solution est un respect mutuel entre citoyens et forces de l'ordre. Est ce encore possible en France?

Nous devons donc rester vigilants en tant que citoyens face à ce type d'hommes de pouvoir méprisant les règles de la démocratie en France.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal