Une procédure en assistance éducative bâtie sur rien du tout

Tél est la phrase qui ressort de l’article du nord littoral datant d’avril 2018, 3 articles qui ont été supprimé à la demande d’un magistrat. Pourquoi dans quel but? Ses articles semant le doute sur ses décisions sur sa partialité avérée avec l’aide sociale à l’enfance du pas de calais.

une procédure bâtie « sur rien du tout »

 

Tél est la phrase qui ressort de l’article du nord littoral datant d’avril 2018, 3 articles qui ont été supprimé à la demande d’un magistrat.

Pourquoi dans quel but? Ses articles semant le doute sur ses décisions sur sa partialité avérée avec l’aide sociale à l’enfance du pas de calais.

Un simple mail que Mediapart as adresser affirmant avoir été contacté afin de supprimé les articles incriminant et prouvant les faits, les faits qui ne font qu’affirmer de l’échec de la procédure en assistance éducative que se cher monsieur ai pu faire.

 

 

 

https://telegra.ph/Autorité-parentale-en-assistance-éducative-dans-le-pas-de-calais-05-09

 

Cette article a donc été republier sur une autre plateforme bien entendu dans un autre endroit que la France là où les magistrats ne pourront usé de leurs pouvoir et influence afin de demander leurs suppressions.

Dans cette articles nous avons pu démontré la collusion qui existe entre le magistrat et l’aide sociale à l’enfance du pas de calais, ses faits qui sont là ses faits attestés par une municipalité qui a à en effet été ouverte au dialogue.

Cette article a été supprimé car il contenait la chronologie des faits que je remet dans se communiqué de presse.

 

Je vous mets donc la chronologie de la situation:

*Vacance scolaire le Samedi 19 Octobre 2019

*Ouverture du centre de loisir le lundi 21 Octobre 2019 

*Remise de la fiche d’inscription au centre de loisir le 21 Octobre 2019

*Envoi du courrier de la MDS de Boulogne sur mer demandant l’autorisation parentale (SOIT UNE SEMAINE APRÈS LE DÉBUT DES VACANCES ET DE L'OUVERTURE DU CENTRE DE LOISIR)

*Saisine du JDE le 13 Novembre 2019 pour délégation de signature

14 NOVEMBRE 2019 JDE qui autorise le service a signé en lieu et place des parents, décision prise en violation ensemble des articles 1187 et 1189 du code de procédure civile qui dispose que les décision rendu en matière d’assistance éducative sont prise après avis du ministère public

*Envoie par télécopie de la municipalité d’Outreau le 26 novembre 2019 de l’autorisation signé par qui?

*Foyer qui rejette la balle sur le département car le département aurait signé cette autorisation le 21 Octobre 2019.

La municipalité d’outreau m’as donc envoyé par télécopie l’autorisation signé le 21 Octobre 2019.

 

 

Donc comment un magistrat peut il avoir une machine à remonté le temps? Comment nos amis les sociaux peuvent ils bafouer l’autorité parentale dans un premier temps envoyé le document pour dire sa étais fait et demander au magistrat la délégation de signature? Alors qu’ils ont déjà bafoué la loi? Nous cherchons depuis plusieurs mois sans avoir la réponse malheureusement.

 

https://telegra.ph/6-enfants-placés-à-laide-sociale-à-lenfance-du-pas-de-calais-Ahmed-Benslimane-quand-la-partialité-du-magistrat-nest-plus-à-démon-05-09

 

A été repris la rédaction de l’article du nord littoral paru en avril 2019 et qui dénonça la situation à notre demande.

 

Lors de l’audience en avril 2019 se gentil magistrat a même user de son temp pour imprimé en format A2 l’article de presse et faire pression sur la rédaction demandant de ne plus intervenir...

 

Plusieurs familles ayant affaire a se magistrat m’ont contacté et la lecture de leurs jugements qui seront l’objet d’un article ultérieurement laisse paraître l’acharnement de se dernier sur les familles la partialité avérée de se dernier avec les services du département. Ont peut dès lors signaler se fait au président de la cour d’appel de Douai il est vrai mais à quoi bon?? Bien entendu se dernier recevant en catimini les services de l’aide sociale à l’enfance du pas de calais avant les audiences nous pouvons donc demander pour quel raison fait il cela car ne doit il pas respecter l’égalités des armes ? Sur le papier oui mais nous pensons en effet que s’enfermer dans un bureau un bon quart d’heures avec les cheffes de l’aide sociale à l’enfance ne fait penser que le magistrat est corrompu et à la botte de ses services. Nous possédons en effets des témoignages de parents ayant affaire à se magistrat et surtout donnant tous pour la plupart la même version.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.