karelmenin
Autrice, historienne, dramaturge, artiste plasticienne.
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 nov. 2020

DE LA JOIE

Voici une lettre depuis une rive joyeuse, pour changer.

karelmenin
Autrice, historienne, dramaturge, artiste plasticienne.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À vous qui, selon vos convictions, nous demandez toujours plus de compréhension ou d’obéissance,

à vous qui êtes à la proue d’un navire qui semble s’égarer,

à vous que l’on écoute ou que l’on rejette,

je vous écris depuis un endroit que j’avais cru disparu. Je vous écris depuis une rive enveloppante, depuis un jardin flamboyant, depuis l’aube. Je vous écris depuis cet endroit-là : l’Espoir. C’est celui de la légèreté. C’est celui du vivant.

Je vous écris depuis cette rive-ci parce qu’aujourd’hui c’est la seule qui soit. Celle qui nous appartient.

Depuis des mois c’est l’injustice, l’indécision, la valse haletante de rêves déçus et de menaces. Depuis des mois il n’y a pas eu de pause et nous sommes des millions à nous sentir aujourd’hui en inadéquation avec le monde. En inadéquation, c’est-à-dire en incompréhension. En distance. En rupture. Comment nommer ce sentiment si indicible et si violent.

Retourner à l’absence, à la peur, est impossible. C’est une injonction, une obligation impossibles. Retourner à l’enfermement, aux solitudes, au silence des corps qui se replient est impossible. Le moment nous tend une manchette où est noté en rouge : « Avenir provisoire ». Les informations se succèdent, qui n’offrent ni le temps de les comprendre, ni celui de les accepter. Les corps errent en quête de refuge. En repli. On fait face à une turbulence qui n’a même pas de nom. Alors je vous écris depuis une soif éclatante, depuis la douceur qui fait foi. Je vous écris depuis une grotte qui a pour plafond les étoiles et pour foyer : les autres. Depuis cette clarté qui y est entrée un jour et n’en partira plus. Depuis la chaleur humaine. Je vous écris depuis le regard de cette femme inconnue qui, à sa fenêtre, salue qui passe là, depuis le regard de l’enfant qui joue, depuis cette main posée sur une épaule. Je vous écris simplement depuis la rage intelligente d’êtres qui ne sont pas en lutte parce qu’ils ne sont pas en guerre, qui imaginent simplement, soulèvent simplement, sans colère, sans armes, les murs qui se dressent, qui inventent et créent de l’espace. Je vous écris depuis là, de ce paysage où il s’agit non de recul mais d’élan, depuis cet endroit-là de maturité, de lucidité et d’amour.

C’est un endroit indispensable, solide tellement. D’aucun le voulaient disparu. Il est plus présent que tout.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal — Discriminations
Le cimetière oublié des enfants de Saint-Maurice
Entre 1962 et 1964, trente et un enfants de harkis ont été enterrés à même le sol sur un terrain militaire situé non loin du camp de Saint-Maurice, dans le Gard. Avant d’y être volontairement oubliés… Pour l’heure, les fouilles menées officiellement sont restées vaines.
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement