k.elghachi
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 janvier 2015

k.elghachi
Abonné·e de Mediapart

Je ne suis pas Charlie

k.elghachi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je ne suis pas Charlie Hebdo :

Au lendemain des attentats lâches et meurtriers qui ont touché Charlie Hebdo, très largement condamnés par la communauté française musulmane. Nous constatons que beaucoup de politiques essaient de diviser le pays en deux parties, la première partie celle qui serait pour la liberté d'expression et par raisonnement antilogique la seconde partie qui serait contre la liberté d'expression.

La première serait investie d'une mission divine qui n'a aucune divinité autre que le pognon. Serait celle qui a tout compris de la république française laïque indivisible. Elle accepte que l'on se moque de tout et de tout le monde. Sauf bien-entendu certaines personnes bien choisies.

La seconde en revanche, cette minorité qui en fait n'en n'est pas une. Serait cette population musulmane qui vit en musulmanie. Parce qu'en France on n'arrive pas encore à comprendre que l'islam est une religion et non une nationalité. Les politiques de manière générale font volontairement l'amalgame de faire croire que puisque tu es musulman, tu n'es pas français. Etrange quand même !!!

Quand je repense à toutes ses moqueries à mon égard.

Quand je repense à mon enfance, quand j'étais au collège et que je n'arrivais pas à comprendre certaines notions. Que les professeurs me répondaient :" Tu sais route d'Albert (l'adresse de la prison d'Amiens) tu n'en n'auras pas besoin de tout ça."

Quand je repense à mon adolescence au lycée où je posais des questions pour comprendre ces cours impossibles à déchiffrer tout en sachant qu'à la maison personne ne pourrait m'expliquer ces notions. Bien sûr à la maison celui qui a atteint le niveau d'étude le plus élevé ben c'était moi. Que les professeurs nous répondaient :"Pourquoi vous vous fatiguez ? Route d'Albert ça ne sert à rien tout ça."

Quand je repense à ce contrôle autoroutier pour défaut de contrôle technique en 2002, par 4 policiers qui m'ont fait sortir de la voiture. Les bras posés sur le capot de ma petite Renault 5, en subissant une fouille au corps. Tous mes camarades passant par-là pensaient que j'étais un dealer de drogue. 

Quand je repense à cet huissier qui est venu bloquer ma voiture pendant plus d'un an parce que je ne pouvais pas payer une dette. Que je me suis débrouillé pour rencontrer la ministre de la justice qui me dit: "je ne peux rien faire pour vous."

Quand je repense au nombre de fois que j'ai entendu :"Sale arabe, retourne dans ton pays..."

Quand je repense à tout ça je me dis non je ne suis pas Charlie et peut être même que je ne suis pas français. Je me dis même que ma place n'est plus ici.

Quand je repense à toutes ces fois où je rentrais à l'appartement qui nous servait de maison en larmes. Où mes parents m'accueillaient avec des bisous et du thé et des gâteaux. Où ils me disaient :" Accroche toi, tu es notre plus bel espoir. On ne sait pas encore quoi. Mais tu vas accomplir quelque chose de grandiose." 

Quand je repense à ce maire d'Amiens qui nous a fait confiance et qui nous a permis de développer notre talent professionnel. Ce maire qui a été ministre et malgré sa notoriété a toujours su gardé sa modestie et son sens de l'écoute.

Quand je repense à toutes ces personnes au sein de la mairie d'Amiens qui m'ont soutenu et défendu même quand j'étais au plus bas moral qui puisse exister. 

Quand je repense à toutes ces personnes que j'ai formées à l'informatique, qui ont toujours sues me corriger dans mes erreurs de francitude.

Quand je repense à tout cela, je me dis : « oui je suis Français, et je ne suis pas Charlie. »

J’ai le droit de ne pas être ce que je ne veux pas être. La France doit comprendre que Karim El Ghachi c’est français et tant pis si ça déplait va falloir faire avec. Je n’ai pas choisi de naitre et de grandir ici. Par contre j’ai choisi de faire fonctionner mon pays avec les moyens qui sont les miens.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte