La pêche au vif bientôt interdite en France

Par l'intermédiaire de l'association Zooplolis, la pêche au vif est aujourd'hui dans le viseur des associations de la protection des animaux et les voeux ont été accepté par la marie de Paris et la métropôle de Grenoble qui émettront une demande d'interdiction au Préfet dans les prochains jours.

Sur les réseaux sociaux une vidéo dénonçant la pratique de la pêche au vif reprise et soutenue par diverses personnalités politiques, des acteurs et comédiens et bien évidement des défenseurs des animaux fait le buzz actuellement. Cette vidéo a pour but de démontrer l'utilisation cruelle de vif pour la pêche de loisir et professionnelle. Il faut noter que l'association surfe sur la vague écologiste avec des vidéos chocs et se trouve très proche de L214. Les vidéos chocs sont réalisées pour faire pencher un citoyen sans aucune connaissance dans le domaine vers leur but mais sont souvent très loin de la réalité générale. Elle s'attaque régulièrement à des petites entreprises, ou des groupes de citoyens sans vraiment attaquer le problème à la source.

Il faut savoir que la pêche au vif est utilisée depuis des milliers d'années et le seul but et de remonter la chaine alimentaire. Alors certes l'utilisation d'un poisson vivant pour appâter un plus gros poisson n'est peut-être pas la pêche la plus éthique mais elle a le mérite de fonctionner et est très appréciée chez les anciens. 

La nouvelle génération de pêcheur ne pratique quasiment pas la pêche au vif étant une pratique assez statique et préfère utilisez des leurres afin de prospecter un maximum de surface tout en continuant à marcher le long des berges. D'ailleurs cette génération pratique souvent le no-kill c'est à dire qu'ils remettent leur prise dans l'eau après une éventuelle photo souvenir. 

L'association Paris Animaux Zoopolis a porté des voeux pour l'interdiction de cette pratique qu'ils citent comment barbare ! L'inquiétude et la gronde des pêcheurs se fait ressentir sur la toile, car même si pour l'instant seulement la ville de Paris et la Métropole Grenobloise sont concernées c'est toute la France qui est visée par l'interdiction de cette pratique de pêche comme le relate le média Carnacarpe.

La crainte des pêcheurs qui aujourd'hui ont décidés d'unir leur force, c'est que la PAZ (Paris Animaux Zoopolis) a clairement émis en message privé sans pour l'instant avoir communiqué dessus est l'interdiction pure et simple et de la pêche de loisir en France jugeant que cela fait du mal aux animaux et n'a aucun but réel !

Sur Facebook la contre attaque s'organise au niveau des pêcheurs d'ailleurs un fanion lancé contre ces voeux avec le soutien de l'Union des pêcheurs de Paris est en train de fleurir sur les nombreuses photos de profils des pêcheurs.

Alors surfe sur une vague écologiste, simple buzz, ou réelle conviction de condamner la passion de certains citoyens ? 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.