Région : les « bretonnistes » ont presque tout gagné et la Bretagne républicaine a tout perdu.

 

Le lobby breton a préféré le repli « identitaire », voire "éthnique", à l'ouverture économique avec les régions voisines.

Elle restera touristique car authentique cette petite Bretagne à quatre départements avec ses obscurs bonnets rouges, sa bannière officielle blanche et noire fleurant bon l’alliance de l’autel avec la noblesse, son oriflamme immaculé à croix noire encore tout empreint des odeurs orientales des croisades, sa fleur de lys régionale, sa nouvelle langue unifiée qui puise, elle aussi, ses « germes » dans les heures vert-de-gris de son passé, son histoire revisitée, ses produits "marque Bretagne" avec les mêmes composants que ses concurents "made in France", ses algues vertes authentiques, … 

 

Toi, le peuple breton, seras enfin maître chez toi, sans mosquée ni Sangatte!

 

Ce que Werner BEST n’avait pu t’offrir,

François HOLLANDE t’aide à l’accomplir.

 

Monsieur le Président,

l’honnête citoyen français que je suis,

amoureux de sa Bretagne natale,

respectueux de ses richesses culturelles,

ne vous remercie pas d’avoir préféré Anne, la duchesse,

à Marianne, la Républicaine !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.