La résolution de la problématique du supplément d'impôts expliquée

Les données :

1/ L’Etat demande aux citoyens français un supplément de 10 000 000 000€ d’impôts pour boucler son budget 2013.

 2/ L’article XIII de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen décrétée par l’Assemblée Nationale dans les séances des 20, 21, 23 et 26 août 1789 édicte ceci : « Pour l’entretien de la force publique et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable, elle doit être également répartie entre tous les citoyens en raison de leurs facultés. »

 3/ Sachant qu’en 2010, la répartition des revenus en France s’établissait comme suit :

 A/ Classe populaire :               25 000 000 d’adultes avec un revenu mensuel de 1 500€

B/ Classe moyenne :                20 000 000 d’adultes avec un revenu mensuel de  3 000€           

C/ Classe aisée :                        4 500 000 adultes avec un revenu mensuel de      6 100€           

D/ Classe très aisée                      500 000 adultes avec un revenu mensuel de    30 300€         

 

Question :

Comment rendre indolore ce supplément d’impôts ?

 

Par application de l’article XIII, chacun devrait contribuer en fonction de ses moyens :

 

Par jour, seraient versés :                                                

- 0,10€ par la classe populaire soit annuellement        912 500 000€   (1/2 carambar)

- 0,20€ par la classe moyenne soit annuellement     1 460 000 000€   (1 carambar)

- 3,00€ par la classe aisée soit annuellement             4 927 500 000€   (1 café en province)

- 25,00€ par la classe très aisée soit annuellement  4 562 500 000€   (1 café avec pâtisserie au Fouquet’s)

                                           TOTAL :               11 862 500 000€

 

Pour vivre, à chaque adulte, il resterait mensuellement :

  1 476€ pour la classe populaire,

  2 870€ pour la classe moyenne,

  5 910€ pour la classe aisée,

29 085€ pour la classe très aisée.

 

La non application de l’article XIII implique deux possibilités :

1/

Par jour, seraient versés :                                                 

- 0,50€ par la classe populaire, annuellement 4 562 500 000€ ,

reste mensuel       1464€

- 1,00€ par la classe moyenne soit annuellement 7 300 000 000€  

Reste mensuel :        2 846€

                                            TOTAL :          11 862 500 000€

 

2/

Par jour, seraient versés :                                  

- 4,00€ par la classe aisée soit annuellement      6 570 000 000€                 

Reste mensuel :   5 880€

- 28,00€ par la classe très aisée,                       5 110 000 000€

Reste mensuel :   28 995€                                

                                          TOTAL :          11 680 000 000€

 

Réflexion d’un vieux de mon village :

« Il est toujours préférable d’avoir un grand verre à moitié vide qu’un petit à moitié plein …et les grands verres sont toujours chez ceux qui ont les moyens !»

Mais ne stigmatisons pas !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.