Kévin Courtois répond au PS : « Je fais partie de cette génération qui subit de plein fouet vos renoncements. »


Vous qui êtes révolté par rapport à ma tribune, j’espère que vous l’êtes tout autant par rapport à la politique que mène votre parti.

Il paraît, selon vos dires, que je n’ai pas d’arguments politiques. Je m’en réjouis, et je vais donc vous en donner.

Le « moment Air France », c’est le résultat d’une politique de renoncement à l’égard des salariés et de l’électorat de gauche.
C’est l’expression d’une colère légitime face une politique de casse sociale menée par Sarkozy et prolongée par Hollande.
Bref, il s’agit là d’une rupture. Le PS et le gouvernement ont choisi le camp de ceux qui licencient, des voyous en col blanc.

...

Lire l'article

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.