Kihoba
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 janv. 2021

L’intermittence n’est pas un métier

Sur les média on parle beaucoup de spectacles interdits et de la galère des intermittents et des artistes. Ce sont ces derniers qu’on entend à foison. Pourtant il existe un pan entier de ce phénomène qui semble être oublié : les ouvriers du spectacle.

Kihoba
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Oui, bien sûr je provoque en nommant « ouvrier » la partie des employés de techniciens et d’artistes qui travaillent dans l’ombre.

On a longtemps péroré sur un statut qui était non seulement  privilégié, mais mettait aussi en péril l’assurance chômage. D’après les chiffres officiels, cela concerne au maximum 100 000 personnes sur environ 30 millions d’employées.

Millier, million et milliard brouillent notre entendement, mais pour être tout à fait clair si on considère que 1 minute correspond à mille, 1 million de minute correspond à presque deux ans, un milliard à presque vingt ans.

Ne m’en voulez pas d’arrondir les chiffre, c’est un ordre d’idée pour me permettre de réfléchir.

Donc, 100 000 personnes correspondent à 100 000 minutes, soit 70 jours, 30 millions à 31 un an et demi. Voilà sur une échelle qui nous permet de comprendre plus facilement la proportion de ceux qui mettent l’assurance chômage en péril.

Je vous présente ici quelques données dans un domaine que je connais, et je suis certaine que chaque métier ou statut pourraient de même montrer le bien fondé de leurs revendications. C’est pourquoi je pense qu’il faut s’écouter, se joindre et lutter ensemble pour pouvoir construire une société où nous pourrions partager à la fois nos différences et nos convergences.

Pour ce qui est de mon expérience, beaucoup de personnes ont considérées que le métier que j’exerçais était « super ».

Ben oui je voyageais. C’était surtout ça en fait.

Mais, non je ne partais pas en vacances, aéroport, chambres d’hôtels, gares, décalages étaient devenus quelque chose que je devais considérer comme un dommage collatéral.

Le reste me plaisait fondamentalement, rencontrer les gens qui pratiquent une culture qui m’est étrangère, une équipe qui dans toutes les conditions est « à fond » et quelque chose de nouveau et de temporaire à chaque fois.

Beaucoup de gens me disaient aussi qu’ils ne pourraient pas faire ça et je leur disais que je ne pourrais pas faire ce qu’ils faisaient eux.

À chaque jour sa peine, à chacun sa peine.

Alors, je suis ce soir partagée, je voulais ici faire un appel aux média pour qu’ils traitent la condition de technicien.nes du spectacle (vivant ou mort) et je m’aperçois en écrivant que ce combat est nécessaire mais pas suffisant.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan
Journal — Santé
Vaccination à marche forcée : antidote sanitaire, toxicité démocratique
Certains récalcitrants au vaccin, actifs ou passifs, minorent son utilité sanitaire. Mais les partisans de l’injection sous pression négligent ses conséquences démocratiques, alors que la nouvelle vague touche des populations inégalement protégées.  
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel