La parole raciste libérée: «Reparti sous les cocotiers le primate»

Ce qu'inspire le départ de Christine Taubira à André Payssan, l'ancien adjoint au maire chargé de la sécurité à Mazamet dans le Tarn : «Reparti sous les cocotiers le primate»

La "parole libérée" tant vantée, développée et contagieusement transmise par Nicolas Sarkozy a sur les "réseaux sociaux"ses outils de prédilections: Facebook et Twitter. Ils permettent de manière simple, courageuse et rapide de pouvoir simplement y déverser sa bile haineuse et raciste, ses miasmes nauséabonds de si bon ton dans l'ambiance actuelle.

C'est par cette voie qu' André Payssan, l'ancien adjoint au maire chargé de la sécurité à Mazamet dans le Tarn, a pu commenter de manière abjecte le départ de Christine Taubira:
 «Reparti sous les cocotiers le primate» !

Quel Ministre, quelle association, quel organisme va rapidement demander des comptes judiciaires à cet ancien élu dont on nous informe qu'il est pourtant "présent au sein d'associations éminemment respectables, patriotiques ou de solidarité.»

Qu'en serait-il s'il était présent au sein d'associations ou de partis haineux et racistes !

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/30/2266970-l-ancien-elu-ecrit-des-propos-racistes-sur-la-ministre.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.