Essai de corps plein

Essai de corps plein, corps sans organes, où seules les intensités passent et circulent. Qui n'est ni une scène, ni un lieu. "Il est la matière intense et non formée, non stratifiée, la matrice intensive. Matière égale énergie. Le corps sans organe, c'est le champ d'immanence du désir, le plan de consistance propre au désir". Mille Plateaux - Gilles Deleuze et Félix Guattari.

Essai de corps plein © kval Essai de corps plein © kval

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.