NOTRE DAME DE PARIS SON HISTOIRE ET SON DRAME

Le 15 avril 2019, à 19 heures, jour pour jour, Notre Dame de Paris était la proie des flammes. Un drame qui risque d'être irréversible.

Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 © Pierre Reynaud Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 © Pierre Reynaud
L’incendie de Notre-Dame de Paris reste encore un mystère à l’heure d’aujourd’hui. La thèse officielle qui affirme que la catastrophe est simplement accidentelle est de moins en moins crédible au fur et à mesure que des éléments nouveaux surgissent dans le contexte de la journée du 15 avril 2019.

En clair, il est prouvé que Notre-Dame de Paris est l’un des rares monuments français qui bénéficie actuellement d’une protection extrême en matière d’incendie.. Et quand une entreprise pratique des travaux sur cet édifice, les précautions sont encore plus affinées, en raison notamment de l’âge du monument et des matériaux qui le composent. Aujourd’hui, il apparaît que l’entreprise Le Bras qui travaille sur le site a rencontré un problème similaire sur le chantier de rénovation de la scène musicale de la MJC à Belleville-sur-Meuse. En fait, c’est une concomitance troublante qui relève d’un fait très récent survenu le 1er avril de cette année, à seulement quelques jours d’intervalle de la catastrophe de Paris. Dans la réalité, cet incident n’a pu être élucidé jusqu’ici, et selon le journal L’Express, le feu avait pu être maîtrisé rapidement avec l’intervention des pompiers de Verdun. Là aussi, c’est toute la structure bois de la charpente de la maison des Jeunes qui aurait pu être détruite, si l’incendie avait été découvert plus tard.

S’il est peu probable de mettre en cause ... Lire l'article complet

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.