Pourquoi je quitte mediapart

je quitte mediapart (j'ai profité d'une fin de carte bleue, ouf !)

j'ai voulu fermé mon blog mais pas moyen

après un mail une réponse m'ouvre un abonnement d'une semaine pour en supprimer les billets et le faire disparaitre

je relis les billets postés, j'en supprime et j'en laisse

mais je ne reviendrait pas sur mediapart parce qe je préfère lire FAKIR !!!

mediapart manque de courage ou d'imagination ou des deux, mediapart est trop parisien, trop encore enfermé

malgré qqs bon papiers... (là, je suis très touchée par le papier au sujet de Camille Lepage, je vais pensé longtemps à elle, à eux...)

je refuse de donner 9 euros par mois pour cautionner ce qui finalement n'apporte rien à rien sinon encore et encore le même bruit,

 

je préfère lire FAKIR

pas vous ?


-------- Message original -------- Sujet: Une autre histoire de l'EuropeDate : Tue, 13 May 2014 16:58:44 +0200De : FAKIR <nepasrepondre@fakirpresse.info>Pour : lagarnie

header_bandeau-ok.jpg  

"Un gigantesque conseil d'administration"

Une autre histoire de l'Europe

 

« Les dirigeants de l'ERT ont été à l'avant-garde du soutien de mon idée. » C'est Jacques Delors qui l'explique, tranquillement. Pour bâtir l'Europe, voilà avec qui le président de la Commission s'est allié : avec l'ERT, la European Round Table, qui rassemble 45 « capitaines d'industrie », les PDG de Total, Nestlé, Renault, Siemens, etc.

Europe_CECA.png

     

C'était dans notre premier numéro national, début 2009.

 

Fakir s'attaquait, déjà, à Jacques Delors, « l'homme des firmes », au « monstre de la CIA » qu'est cette Union européenne, et partait en reportage à Bruxelles, « au pays des lobbies ».

 

Pareil combat, ça réclame de l'endurance. Alors, cinq ans plus tard, en janvier de cette année, on publiait un petit livre intitulé Faut-il faire sauter Bruxelles ?, déjà en rupture de stock, et déjà retiré.

Et maintenant on vous l'offre en vidéo.

Alors on est parti de là. « “Lobby”, c'est encore trop doux : ça suppose que les forces économiques fassent pression, de l'extérieur. Or elles guident les institutions de l'intérieur. » Geoffrey Geuens, maître de conférences à l'Université de Liège, préfère parler d' « endogamie ».

    

Europe_CEE.png

Autour de quatre événements clés, Fakir TV revient, en vidéo, sur la construction de cette Europe-là. Celle de Volvo, de Total, de Dexia plutôt que celle des peuples. Celle du charbon et de l'acier plutôt que de la démocratie. Du libre-échange plutôt que du progrès social.

Tout Fakir sur sa boutique en ligne !

Europe_Maastricht.png

    

La CECA, la CEE, Maastricht, le TCE : découvrez une autre histoire de l'Europe sur Youtube et sur notre page Fakir TV.

En ligne sur notre site : Le Front national et l'Europe, depuis quand, tant de désamour ? Un chapitre entier de "Pauvres actionnaires !" en accès gratuit, juste pour les Européennes.

Europe_TCE.png

    

La suite et fin de notre interviou de Geoffrey Geuens sur l'Europe : "Un gigantesque conseil d'administration"

 

Et à venir sur notre site vendredi 16 et mardi 20, des extraits d'un long entretien avec Emmanuel Todd réalisé en 2012 : "L'europe est une machine à inaction."

Retrouvez "Pauvres actionnaires !" et Faut-il faire sauter Bruxelles ? directement sur notre boutique en ligne ou en nous retournons votre bon de commande !

 

Et commandez dès maintenant notre toute dernière publication : Comment ils nous ont volé le football. La mondialisation racontée par le ballon, Antoine Dumini et François Ruffin, Fakir Éditions, 130 pages, 6€ (+2€ de frais de port).

 

                                                                              abonnez_vous.jpg


(c) Journal Fakir. 303, route de Paris 80000 Amiens.www.fakirpresse.info

ut.php?u=4dd9416a5db692e90271c0bc8d1fb561&m=57

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.