La Louve ἄλφα
Je dédicace mon blog à mes trois petits-enfants.
Abonné·e de Mediapart

248 Billets

3 Éditions

Billet de blog 20 janv. 2013

La Louve ἄλφα
Je dédicace mon blog à mes trois petits-enfants.
Abonné·e de Mediapart

Le Manifeste de la revue XXI "Un autre journalisme est possible" fait des vagues

La Louve ἄλφα
Je dédicace mon blog à mes trois petits-enfants.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

XXI, qu'est ce que c'est ? Une revue trimestrielle de 200 pages qui se penche sur le monde d'aujourd'hui pour mieux l'analyser et le comprendre.

XXI fête ses cinq ans. Son numéro anniversaire, en librairie le jeudi 10 janvier, est accompagné d’un livret de vingt pages, un manifeste pour le journalisme

FRANCE INTER

18 janvier La presse : "Le roi est nu" « Le roi est nu », a constaté Bernard Guetta en réagissant sur France Inter au Manifeste de la revue XXI. Il était, vendredi 18 janvier, l’un des participants de de l’émission Service public animée par Guillaume Erner autour de la question : « L’avenir de la presse est-il écrit ? »

« Enfin, deux journalistes prennent la parole pour dire des vérités d’évidence dans le genre : “Le roi est nu”. La course à la presse gratuite est en train de tuer la presse, l’excès colossal de revenus publicitaires par rapport aux revenus générés par les achats de journaux auquel on est arrivé dans les années 1980 et au début des années 1990 a considérablement contribué, lui aussi, à tuer la presse », a expliqué l’éditorialiste de France Inter, avant d’enchaîner : « La presse souffre essentiellement d’un manque de valeur ajoutée par rapport au flot de l’information continue, que ce flot soit sur Internet, dans les chaînes de télévision, sur France Info ou ailleurs. Souvenons-nous tout de même que la presse écrite a formidablement bien survécu à un flot d’information continue et gratuite qui s’appelait la radio. »

Pour Patrick de Saint-Exupéry, cosignataire du Manifeste XXI : « Les mots de Sabine Torres, responsable du site Internet Dijonscope, reproduits dans Libération ce matin [cf. Libération du 18 janvier 2013] sont merveilleux, ils vont directement au cœur de la question : “ Nous sommes comme un couple, lecteurs et journalistes. C’est l’homme qui a trompé sa femme pendant des années et qui cherche à retrouver sa confiance : forcément, il va ramer.” Le couple journalisme-lecteur s’est brisé. Les journalistes sont en train d’essayer de rétablir l’équilibre dans ce couple extrêmement fragile. »

Vincent Glad, figure médiatique de la génération Internet, a souligné : « Les jeunes ne sont plus très habitués à payer pour un contenu. Dès le départ, tout était gratuit sur Internet, y compris l’information. C’est très difficile de revenir en arrière. »

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte