Retour sur un scandale en Guadeloupe

Dans un précédent article, j'avais dénoncé deux scandales en Guadeloupe dans l'indifférence générale y compris de MDP. Partagé sur facebbok, cet article a eu environ 600 lecteurs, ce  n'est pas rien, mais c'est bien peu. 

http://blogs.mediapart.fr/blog/la-nouvelle-heloise/270113/deux-scandales-en-guadeloupe-dans-l-indifference-des-medias

Je reviens aujourd'hui sur celui de la SEMSAMAR  en  m'interrogeant  sur cette OMERTA et sur les raisons de ce silence pesant. Qui protège qui et pourquoi ? 

Comment expliquer le montant exorbitant  des rémunérations des deux DG successifs, M. Fischer de 1985 à 2009 et Mme Romana-Belenus ?  Avec les primes : 1, 5 million d'euros/an...  Pas mal  pour une société qui fonctionne en bonne partie avec des fonds publics et qui oeuvre pour le logement social ! Le CA de la SEMSAMAR a octroyé en  effet à son DG  une part de 10% des bénéfices (voir à ce sujet le rapport de la CRC de 1999 sur la SEMSAMAR). 

Comment expliquer que le directeur général de la SEMSAMAR ait pu cumuler en 1993 et en 1994 ses fonctions avec celles de collaborateur du cabinet de la présidente de la région Guadeloupe, Mme  Lucette Michaux-Chevry,  et qu'il ait pu percevoir deux traitements pour deux emplois à temps plein, (ainsi que l'a relevé la CRC des AG dans un rapport de 1994 concernant la Région) ?  

Comment expliquer que la Mission interministérielle d'inspection du logement social ait attendu 2013 pour contrôler cette SEM ? 

Comment expliquer que l'ex-DG de la SEMSAMAR, en retraite depuis 2009, si lié à Lucette Michaux-Chevry, ennemie jurée du président de la Région, Victorin Lurel, ait été recruté comme DG, à sa création en 2010, de la SEM Patrimoniale de la Région Guadeloupe ? et qu'il le soit resté en dépit de sa mise en examen dans l'affaire de la SEMSAMAR dont l'instruction est assurée par le pôle financier du TGI de Paris ?

Comment savoir qui assure la présidence de cette SEM en 2015 ? La 1ère présidente de la SEM Patrimoniale a été Mme Hélène Christophe-Vainqueur, suppléante de Victorin Lurel aux élections législatives de 2012, appelée à siéger pendant la période où il a été ministre des outre-mers. Les divers sites accessibles par internet indiquent : Helene HELENE MARIE JEANNE. Qui est cette illustre personne ? Existe-t-elle seulement ? Qui se cache derrière cette série de prénoms ? 

Voici quelques unes des nombreuses questions qui auraient pu  et pourraient encore interpeler MEDIAPART et susciter les investigations de ses journalistes.. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.