Refus d'une certaine misère

La France compte deux millions de personnes vivant avec moins de 656 euros par mois, 3,6 millions de mal-logés et 3,5 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire. La misère persiste en France.... Mais pas pour tout le monde !

Refus de la misère

Les grosses entreprises ne connaissent pas la crise... à la différence des petites !

En cette journée de refus de la misère, rappelons que les riches s'enrichissent pendant les crises... Ceux-là même qui veulent toujours plus d'austérité pour les autres et ceux-là même qui nous expliquent qu'il n'y a pas d'argent pour la retraite à 60 ans... C'est sûr, l'argent c'est eux qui l'ont piqué.

Dassault, Arnault, Pinault, salauds.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.