Conseil au roi françois (gratuit et sans prétention)

 

Aîe, le Francois est en train de nous refaire un coup calamiteux du genre "message à Leonarda". Dans la 5° république, mec, t'es en charge des intérêts fondamentaux de la Nation, t'es tout juste chef des armées, tu présides le Conseil des sinistres, tu nommes à divers emplois civils et militaires, bref t'es le monarque républicain. N'oublie pas qu'un de tes prédécesseurs monarque féru d'horlogerie en a perdu la tête, en pleine crise. Si t'en a ras le bol, souviens toi qu'il n'y a que le pape qui a le droit de démissionner. Y parait que t'as un sens aigu de l'humour, alors si tu veux rire, mes toi une fausse barbe, demande à Carla, non, Valérie, non chais plus de te la coller fort, munis toi d'une canne -épée et vas voir M'bala M'bala. T'avises pas de t'inviter en jouant de l'accordéon, fais comme dans les histoires qui courent encore sur certains califes de Bagdad qui se déguisaient pour entendre le peuple dans les rues, Fais toi accompgner discrètement d'un Capitaine Barillet, méfie toi de cestui-là qui valse d'impatience pour être calife à la place du calife, dis toi "je l'ai voulu, je l'ai eu", remise ton scooter, vas souvent en rafale à l'étranger, dis toi que c'est cuit, va voir une cartomancienne et tiens bon, je te l'ordonne, dans peu de temps tu vas pouvoir donner des conférences à 10 000 $.

Conseil d'ami, t'en fais ce que tu veux, mon pote.

Au lieu de la Marseillaise, chanson de Moustaki "il est trop tard"

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.