MELENCHON, EVRY

MELENCHON, EVRY, C’est FINI…

MELENCHON, EVRY, C’est FINI…

Mélenchon ne doit s'en prendre qu'à lui-même. Son analyse de ce dernier échec électoral prouve, s'il en était besoin, sa mauvaise foi crasse et sa déconnexion de plus en plus manifeste de la réalité de la vie des gens modestes, des démunis, des déclassés; peut-être va-t-il finir par devenir son propre hologramme...  Mélenchon et ses sbires proches (Corbière-Garrido, Chikirou,...: HLM, C8, ANAH, LE MEDIA, etc etc), par leur cupidité, ont montré récemment aux gens qui souffrent que la politique était avant tout, pour eux, une entreprise lucrative qui fournissait des émoluments intéressants (d'ailleurs, Mélenchon doit son patrimoine à une carrière politique à vie: conseiller général, ministre,, député européen, sénateur, député... autant de postes bien rémunérés); or, les gens en ont ASSEZ des usurpateurs particulièrement de ceux prétendument de gauche (Hollande "mon ennemi est la finance"blablabla) qui les trompent sans vergogne. Les gens défavorisés attendent de VRAIS leaders politiques, sincères, dont la vie quotidienne, le mode de vie, illustrent les convictions et les programmes, et non des parvenus qui utilisent la politique pour vivre un temps la vie des riches. Nous avons besoin d'un écolo-communisme qu'il faut construire, à partir d'une analyse des causes de l'échec des pays de l'Est qui n'ont pas su mettre en pratique la réflexion marxiste, en redécouvrant le véritable marxisme... C'est possible, il faut le VOULOIR!

Mélenchon, les oligarques du PS et certains du PCF pro-européistes (quand on sait que l’actuelle Europe a été préparée et construite sur un modèle politico-économique ultra libéral visant, mais n’est-ce pas un leitmotiv de l’Histoire, à mater les travailleurs en réduisant toujours plus leurs salaires, cf Annie Lacroix-Riz, conférences sur la construction  de l’Europe sur son site), DEGAGEONS-LES ! Il nous faut construire AVEC LE PEUPLE, d’abord,une France écolo-communiste, ce qui contraint à sortir des actuels traités européens, pour rebâtir, ensuite, une nouvelle Europe de la Fraternité des Peuples. Evidemment, c’est un long travail qui réclamera la création de nouvelles institutions, d’une nouvelle Constitution, donc d’une nouvelle République. Pour ce faire, il faut rechercher le meilleur de l’être humain (solidarité, partage, inventivité etc), et cesser de flatter les instincts barbares en attisant les  haines (raciales, religieuses, antisémites), et le désir jamais inassouvi de l’enrichissement personnel. Si nous ne croyons pas en l’Homme, en ses capacités de régénération, les Humains et la Terre vont disparaître bientôt…

Lisez Annie Lacroix-Riz (ou à tout le moins écoutez ses conférences), Alain Badiou, Bernard Friot, vous comprendrez, citoyennes, citoyens la situation politico-économique française actuellement... Au passage, ces chercheurs, ces intellectuels-là ne vivent pas comme des millionnaires, comme c'est étrange!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.