POUR ETRE REELU PRESIDENT 2022, MACRON-MEDEF JOUE AVEC L’EXTREME DROITE

POUR ETRE REELU PRESIDENT 2022, MACRON-MEDEF JOUE AVEC L’EXTREME DROITE, ET QU’IMPORTE SI SA POLITIQUE CREE DES MILLIONS ET DES MILLIONS DE PAUVRES !

POUR ETRE REELU PRESIDENT 2022, MACRON-MEDEF JOUE AVEC L’EXTREME DROITE, ET QU’IMPORTE SI SA POLITIQUE CREE DES MILLIONS ET DES MILLIONS DE PAUVRES !

 

MACRON-MEDEF a réussi son pari ! Utiliser le FN/RN pour siphonner la Droite (LR) et des électeurs, ravis de la crèche, de Gauche qui, affolés par le RN, tombent systématiquement dans le panneau et votent… MACRON-MEDEF. Le 0,9 point d’avance du RN ne change RIEN. Nous précisons cela pour tous ceux qui votent Le Pen non en raison de son programme Alien New Libéral mais pour indiquer à MACRON-MEDEF leur mécontentement. RIEN de RIEN ! Et surtout pas pour les Travailleurs. Le FN/RN trompe les ouvriers et les petits employés car ses racines, ses idées et son programme appartiennent au Néolibéralisme.

Notre fringant président qui est en extase devant les Riches leur claquerait la bise, s’il les connaissaient, tous ces électeurs soit naïfs soit peu cultivés (ce qui n’est pas un reproche, car la culture, aujourd’hui, est devenu un luxe, si bien que les gens cultivés et érudits sont souvent vieux car ils ont fait leurs études à l’époque où la Droite et la Social-Démocratie n’avait pas encore commencé à détruire l’Ecole à petit feu…).

MACRON-MEDEF est aux anges ! Il rit de tout son soûl ! Les journaleux, à sa solde pourtant, n’ont toujours pas compris combien il est intelligent. A lui seul, il a pulvérisé LR, les quelques survivants vont venir lui demander l’aumône pour siéger au Parlement Européen aux côtés d’En Marche ; quant aux Verts, incessamment sous peu, il compte les gober comme ces insectes frits que l’on mange dans certains restaurants branchés de la capitale. A lui seul, il contraint le PE à se recomposer. Même Maman Merkel doit être admirative devant tant d’ingéniosité ; car l’ingéniosité n’est guère son fort à celle-là. 

En réalité, nous vous rassurons un peu : MACRON-MEDEF, contrairement à ce qu’il croit, lui et sa chère et tendre, n’est absolument pas surdoué. Non, les surdoués ont une empathie bien plus développée que la moyenne. Or,  lui, n’en a aucune, si ce n’est pour Brigitte, son mentor et son admiratrice inconditionnelle. Pourquoi est-il alors parvenu toujours à ses fins jusques ici ? Tout simplement, parce que le camp des vrais progressistes a depuis longtemps disparu dans les tréfonds de l’Histoire, quant aux malheureux survivants, ils combattent avec les armes piégées de l’adversaire. Ainsi, le PCF continue à dire n’importe quoi ou, pire, des mensonges conscients : à l’en croire, il serait possible  de créer une Europe sociale au sein des actuels traités. C’est IMPOSSIBLE. Les traités sont Néolibéraux, conduits et mis en œuvre par l’Allemagne, de plus ils ont été conçus par une oligarchie internationale de sorte qu’ils ne puissent JAMAIS être changés, si ce n’est, à l’échelle d’un pays, en les dénonçant, c’est-à-dire en sortant de l’UE. Le PCF a trahi puis renié son passé, il en a honte, alors que ce sont des ministres communistes qui créèrent en 1946 la Sécurité Sociale, puis le Statut de la Fonction Publique-que la loi MACRON-MEDEF votée hier au Parlement Français vient de détruire-le statut d’EDF-GDF, des PTT, le développement des Hôpitaux publics. Nous devons à l’acharnement des communistes et de la CGT d’alors les congés payés etc, la liste serait trop longue.

Mais depuis la chute de l’URSS, le camp de la Contre-Révolution n’a plus aucune crainte ; il s’est réorganisé ; il veut détruire TOUT le programme du CNR. Pour ce faire, il utilise TOUTES les armes à sa disposition : la dette publique, qu’il fait volontairement grossir pour gaver les actionnaires des Marchés (mais aussi pour avoir une excellente raison de supprimer un par un les conquis sociaux), l’Education Nationale dont les programmes diffusent des erreurs historiques, des savoirs erronés comme l’a, à maintes reprises, montré Annie Lacroix-Riz, archives à l’appui. Ainsi, parmi les électeurs bobo socialo, quels sont ceux qui savent que les termes « populisme/populistes » sont employés par les politiciens et les journalistes de manière cyniquement impropres ? En effet, le « populisme », à l’origine, est le nom que s’est donné un mouvement né aux USA à la fin du XIXème siècle et qui était très à gauche. Certes il a échoué mais son mérite fut de s’élever contre les Barons du Capitalisme qui réduisaient à l’esclavage les ouvriers. Il faut donc être très pervers pour désigner par ce terme les actuels mouvements d’Extrême Droite ! L’extrême Droite doit être appelée Extrême Droite, point.

 

Ô Chères Concitoyennes, Chers Concitoyens, REVEILLONS-NOUS ! Avant qu’il ne soit trop tard…REVOLTONS-NOUS !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.