J'ai marché sur le Ma...

Slam du deuxième tour.

J’étais en marche dans ma belle France, rencontrés plein de mecs en souffrance, de sœurs en carence, j’étais en marche, j’ai vu des jeunes dans la le biz’, plongés dans le beuz, la rouille ou la débrouille, des gens désespérés qu’on dit assistés, relégués en citoyen de troisième zone et du quart monde, j’étais en marche en France, pas dans une cage dorée qui sent le rance, tentant de partager, de donner sans compter, de prendre sans gêne, je me suis même mis debout durant des Nuits, tentant de déchirer les masques et les chemise, de ceux qui déchirent nos vies, corrompent notre démocratie, quand il a surgit là, sur le pavé, sortant des fesses d’un Président, ou démoulé par un banquier, je l’ai pas vu et me suis emplâtré la chaussure gauche dedans, MERDE,  j’ai marché sur le Mac...., j’en ai plein sur la chaussure, ça colle et puis ça pue, ça s’est répandu partout, y’en a même sur les murs, c’est à vomir c’t’ordure, et merde quelle crevure, j’ai du le mettre en enveloppe, le foutre comme bulletin de vote, impossible de s’insoumettre , putain j’me suis fait mettre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.