La publicité mexicaine s’engage contre Trump

Les Latinos-Américains détestent voir les États-Unis monopoliser le terme d’AMERICA. Et plus encore pour semer des divisions, comme le cherche Donald Trump. Si les politiques tardent à répondre, la publicité mexicaine a réagi, avec des spots créatifs, et percutants.

Let’s make America great again ? « Ça suffit d’utiliser notre nom, l’Amérique, pour engendrer des divisions. ». Un court spot publicitaire diffusé par la marque de bière mexicaine Corona répond point par point au slogan de campagne de Donald Trump et à ses insultes à l’encontre de ses voisins du Sud.

Rien n’irrite plus les Latino-Américains que de voir comment les Etats-Unis se sont approprié le terme « Amérique » - une facilité de langage reprise en français, malheureusement. Car en réalité, l’Amérique, c’est aussi la Bolivie, l’Argentine, la Colombie, Cuba et le Canada. « Le seul continent touchant les deux pôles, la terre de toutes les opportunités, plus d’un milliards d’habitants », rappelle le spot, en espagnol. « L’Amérique est sauvage, multiculturelle, nous sommes la terre des mélanges, et nous sommes fiers de nos couleurs, nous sommes la révolution constante, nous sommes 35 états, nous sommes poésie, art, et chants, l’Amérique a toujours été grande », conclut le spot. La Corona n’est pas ma bière préférée, et il s'agit d'une publicité, obéissant à une logique mercantile, mais le message est fort, et fait du bien. Le spot ne montre d’ailleurs jamais aucune bière. Il a été vu plus de six millions de fois sur internet, depuis son lancement, la semaine dernière. Le nouveau slogan de la bière est désormais « Desfronterizate », « Enlève tes frontières ».

America es grande - Corona © ServiMatango C.A.

Un autre marque bière, « Tecate », opte pour l’humour, et la promotion de ses canettes. Oui, le temps est venu de construire un mur dans le désert… le mur de la bière Tecate. Il ne fait que 50 centimètres de hauteur, et on l’utilise comme bar, c’est un lieu de rencontre, les citoyens des deux côtés de la frontière le sautent allègrement pour boire ensemble, être ensemble, Américains.

 

Le mur de Tecate © USATecate

 La compagnie aérienne Aeromexico s’attaque elle directement au mur promis par Donald Trump – qui est déjà une réalité sur un tiers de la frontière. « Des frontières… comme si cela avait déjà apporté quelque chose de bien », commence le spot, en anglais cette fois. Des images de murs se succèdent, de la muraille de Chine à ceux construits en Israël. « Mais dans le ciel, il n’y a pas de murs, on a du boulot », ironise finalement les publicitaires d’Aeromexico. Un joli clin d'oeil, même s'il fait l'impasse sur les visas, dont Donald Trump vient de compliquer l'obtention pour tous les Latino-Américains...

Aeromexico contre le mur © 2012mx


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.