Lamia Oualalou
Journaliste
Pigiste Mediapart

250 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 mars 2011

Au Brésil, Beethoven contre le cancer

Une équipe de chercheurs spécialisés dans la lutte contre le cancer de l'université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) vient de découvrir l'effet bénéfique de la « Cinquième symphonie » de Beethoven dans la bataille contre la maladie.

Lamia Oualalou
Journaliste
Pigiste Mediapart

Une équipe de chercheurs spécialisés dans la lutte contre le cancer de l'université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) vient de découvrir l'effet bénéfique de la « Cinquième symphonie » de Beethoven dans la bataille contre la maladie. Ils ont soumis une culture de cellules MCF-7, liées au cancer du sein, à une demi-heure du fameux « Pam-pam-pam-pam » que ouvre une des plus fameuses œuvres du compositeur. Résultat, une cellule sur cinq est morte, les autres ont diminué de taille.

C'est en cherchant des façons moins agressives de soigner le cancer que la radiothérapie ou la chimiothérapie que l'équipe a tenté les notes de Beethoven, reprenant une méthode, la musicothérapie, généralement utilisée pour le traitement de troubles émotionnels. Le résultat de l'expérience est une énigme aux yeux de la propre Marcia Capella, de l'Institut biophysique Carlos Chagas, qui a coordonné l'étude, comme elle l'a confié au quotidien « O Globo », qui vient de dédier un article à la découverte.

En effet, la composition du hongrois Gyorgy Ligeti a un effet similaire sur les cellules cancérigènes, alors qu'il s'agit d'une musique contemporaine, sans ligne mélodique clairement définie. En revanche, la sonate pour deux pianos en ré majeur de Mozart, une des œuvres les plus utilisées dans la musicothérapie, n'a eu aucun effet sur les cellules cancérigènes.

Alliée à un professeur de l'école de musique Villa-Lobos, l'équipe de la UFRJ cherche désormais à identifier le phénomène catalyseur : une mélodie ? Un rythme ? Un timbre ? Une intensité ? L'objectif est ensuite de construire une séquence sonore spéciale pour le traitement des tumeurs. La quête passe par des musiques locales : à partir du mois prochains, les chercheurs mettront à contribution la samba et le funk.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Société
Maltraitances en crèche : un tabou français
La mort d’un bébé survenue la semaine dernière à Lyon a provoqué la stupéfaction. Mais depuis de longs mois, les conditions d’accueil en crèche se dégradent. Et des professionnels, des experts ou représentants du secteur tirent la sonnette d’alarme. Témoignages.
par Laëtitia Delhon

La sélection du Club

Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra