Larbi Quénon
Feignant. Indécis.
Abonné·e de Mediapart

30 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 sept. 2016

Larbi Quénon
Feignant. Indécis.
Abonné·e de Mediapart

Polémique

Larbi Quénon
Feignant. Indécis.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'ai du mal à rentrer dans la polémique à propos du voile porté, ou enlevé et remis, par certaines femmes. Dans le cours de ma courte vie (70 ans), j'ai pu voir des femmes se dévoiler, se revoiler, se dévoiler à nouveau pour se revoiler ensuite. Les raisons de se dévoiler m'ont toujours paru bien venues et j'ai soutenu discrètement ce choix chez mes proches, et silencieusement pour les inconnues, pensant que le dévoilage est un acte individuel affirmé qui a peu besoin d'encouragement.

Pourquoi ces jeunes femmes se revoilent-elles ? Et pourquoi des jeunes filles adoptent-elles un voile que leur mère ne porte plus ou peu ?

Certainement pas, pour la plupart, en soutien aux extrémistes. Probablement pas, pour beaucoup, par obéissance à une pratique très bien admise ou encouragée par leur entourage. Certainement pas, pour un bon nombre, par ignorance des lois (de jeunes avocates se sont revoilées, hors prétoire).

Nulle part je n'ai entendu cette raison, pourtant répandue, de la solidarité familiale. Pourtant, je la vois à l'œuvre chez ces jeunes femmes ou jeunes filles dont le père a toujours douté d'appartenir à l'espèce humaine, dont les frères ne trouvent pas à s'insérer dans une société "ouverte, tolérante et libérale" comme le dit P. Bruckner.

Ce retour à un archaïsme a vraisemblablement des racines beaucoup plus profondes et anciennes que l'irruption de l'intégrisme dans nos sociétés.

Comme dit Annie Lasorne dans un autre fil : " Dis, c'est quand qu'on s'y met, réellement, à changer ce monde ? J'espère un monde ou les femmes pourront porter un foulard ou l'enlever selon leur envie et non pas par défi, et où les imbéciles qui l'imposent ou l'interdisent seront hors d'état de nuire.

Que peut le dogmatisme contre une pensée autonome et solidaire ?

Notre société supporte très bien le "voile pudique" jeté sur les suicides de cinq infirmières cet été.

Merci de m'avoir lu, d'accord ou pas.

Larbi benBelkacem

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ce slogan, c’est un projet politique »
Alors que des milliers de personnes bravent la répression et manifestent en Iran depuis une semaine, le régime des mollahs est-il menacé ? Nous analysons ce soulèvement exceptionnel impulsé par des femmes et qui transcende les classes sociales avec nos invité·es. 
par À l’air libre
Journal — Social
Mobilisation pour les salaires : pas de déferlante mais « un premier avertissement »
À l’appel de trois organisations syndicales, plusieurs manifestations ont été organisées jeudi, dans tout le pays, pour réclamer une hausse des salaires, des pensions de retraite et des minima sociaux, avec des airs de tour de chauffe avant une possible mobilisation contre la réforme des retraites.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Santé
La hausse du budget de la Sécu laisse un arrière-goût d’austérité aux hôpitaux et Ehpad publics
Pour 2023, le gouvernement propose un budget en très forte augmentation pour l’assurance-maladie. Mais les hôpitaux publics et les Ehpad ont fait leurs comptes. Et ils ont de quoi s’inquiéter, vu la hausse du point d’indice, la revalorisation des carrières et l’inflation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Au Royaume-Uni, la livre sterling tombe en ruine
En campagne, la première ministre Liz Truss avait promis le retour aux heures glorieuses du thatchérisme. Trois semaines après son accession au pouvoir, la livre s’effondre et la Banque d’Angleterre est obligée d’intervenir. Premier volet de notre série sur le chaos monétaire mondial.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85
Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org
Billet de blog
La diffamation comme garde-fou démocratique ?
À quoi s’attaque le mouvement #MeToo par le truchement des réseaux sociaux ? À la « fama », à la réputation, à la légende dorée. Autrement dit à ce qui affecte le plus les femmes et les hommes publics : leur empreinte discursive dans l’Histoire. Ce nerf sensible peut faire crier à la diffamation, mais n’est-ce pas sain, en démocratie, de ne jamais s’en laisser conter ?
par Bertrand ROUZIES