Passez une bonne journée :)

Ce lundi matin dans le trom', je voyais sans la regarder une fille debout devant les portes qui s'apprêtait à descendre au prochain arrêt. Les portes se sont ouvertes et alors d'un geste furtif qui m'a ouvert les yeux, elle a collé, sans même un regard en arrière pour s'assurer de son geste, un post-it de couleur bleu sur la paroi de la rame, à côté des portes.

ligne-12-metro
Ce lundi matin dans le trom', je voyais sans la regarder une fille debout devant les portes qui s'apprêtait à descendre au prochain arrêt. Les portes se sont ouvertes et alors d'un geste furtif qui m'a ouvert les yeux, elle a collé, sans même un regard en arrière pour s'assurer de son geste, un post-it de couleur bleu sur la paroi de la rame, à côté des portes. Dans le même mouvement pouf elle est descendue et je l'ai perdue de vue. Je n'ai même pas entraperçu son visage masqué.

Sur le post-it bleu elle avait écrit, d'une écriture ronde:
Passez une bonne journée :)

Ça m'a occupé l'esprit tout le reste du trajet.

Est-ce que j'avais assisté à un coup unique? Non, pas possible, on ne colle pas un post-it comme ça, avec écrit Passez une bonne journée :) sans récidiver. C'est un peu comme venir en manif' avec son petit panneau fait maison pour revendiquer anonymement, c'est assumé. On recommence toujours un truc comme ça, c'est la répétition même qui donne son sens au geste. Pour le reste, je me suis perdue en conjectures.

Est-ce qu'elle écrit à l'instant, de rame en rame, Passez une bonne journée :) pour coller ses post-it au fil de ses déplacements? Ou est-ce qu'elle prépare d'avance un bloc entier, voire des blocs entiers de post-it écrits et prêts à être collés? Est-ce qu'elle les écrit en profitant de moments d'ennui contraint, pendant un cours soporifique, au téléphone avec une copine trop bavarde, en regardant d'une oreille des séries à la télé?

Est-ce qu'elle s'est fixée un budget spécial post-it-passez-une-bonne-journée-:) ou est-ce qu'elle les choure genre à son taf? Ou est-ce qu'elle a trouvé un jour, par hasard, un bloc de post-it dont elle n'a pas vu l'utilité sauf à écrire sur chacun Passez une bonne journée :) pour les semer dans le métro parisien?

Est-ce qu'elle a le cœur qui bat un peu plus vite quand elle se prépare à coller son post-it en loucedé des autres voyageurs?

Par quel cheminement de pensée on en arrive à disperser furtivement des petits mots écrits à la main pour souhaiter une bonne journée à des inconnus qu'on ne croisera même pas, dont on ne verra même pas les regards, la réaction, le sourire… puisqu'on laisse son post-it en partant?

Est-ce qu'elle vient d'ailleurs et est-ce que ce sont la froideur, la nervosité, la violence parfois, des rapports humains dans les transports et dans cette ville qui l'ont conduite à ce geste? S'est-elle dit, non, je ne deviendrai pas comme ça et même, je vais faire un truc pour m'en assurer et peut-être aussi changer les choses de façon infinitésimale, sait-on jamais…

Dans combien de rames a-t-elle sévi à ce jour? Combien de gens ont vu, remarqué, regardé ces post-it et combien se sont posés autant de questions que moi? Ont-ils passé une bonne journée après ça?

Moi, oui, en fait, peut-être parce que ce lundi matin, je n'ai pas passé ce trajet enfouie dans mes propres pensées pendant que je cavalais sous terre. Merci. 

***

Photographie: Garages de Porte de Versailles, ligne 12, rames 12097 et 12034 de Formation 3Le MF 67, metro-de-paris.over-blog.com.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.