Sacrées sorcières

Ce livre n'est pas un simple livre sur les sorcières, mais une source d'informations concernant les vraies sorcières! Il ne s'agit pas de celles qui possèdent un balai ou un chapeau pointu, mais celles qui ressemblent à des femmes tout à fait normales. Celles qu'on croise en permanence et dont on ne se méfie pas. Voilà pourquoi ce livre peut être très utile pour les enfants...

Depuis toujours, la grand-mère de notre héros lui raconte comment sont les vraies sorcières, pas celles que l'ont voit dans les contes pour enfants ou les dessins animés, pas celles avec un chapeau pointu, un nez crochu et un balai. Non, les vraies, celles qui ressemblent en apparence à n'importe quelle femme et qui font du mal aux enfants. Celles qui ont des pouvoirs super puissants et dont on ne se méfie malheureusement pas; pourtant beaucoup d'enfants dans le monde disparaissent à cause d'elles, environ un enfant par semaine, et pourtant personne ne semble connaître leur existence.

foliojr0613-1

Lorsqu'il part en vacances avec sa grand-mère dans cet hôtel de Bournemouth sur la côte Anglaise, il ne s'attend pas à en croiser. Ce jour-là, il avait simplement envie de s'isoler un peu avec ses deux souris blanches, William et Mary, afin de leurs apprendre quelques tours d’acrobaties. Il trouve une grande salle vide, surement une dédiée à organiser des réunions, il se cache derrière un paravent et commence à entraîner ses souris.

Soudain, le responsable de l'hôtel fait irruption dans la salle, alors le petit garçon se cache. Il n'a pas le droit d'être avec ses souris, il n'aurait jamais dû les emmener. Il décide de rester caché derrière le paravent et de ne surtout pas faire de bruit, le but étant d'attendre la fin de la réunion et de repartir discrètement dans sa chambre d'hôtel, rejoindre sa grand-mère avec de nouveaux tours appris à ses petits compagnons.

La salle se remplit, il n'y a que des femmes, elles s'enferment dans la salle avec une grosse chaîne et un cadenas pour être sure de ne pas être dérangées et leur "réunion" commence.

Une femme charismatique fait office d'oratrice à l'assemblée, c'est elle qui dirige toutes les autres. Elle invite les autres femmes à se mettre à l'aise... Elles commencent pas enlever leurs chaussures et laissent apparaître des pieds sans orteils, des pieds carrés. Elles enlèvent ensuite leurs gants et laissent apparaître des mains avec des doigts longs et crochus car elles n'ont pas d'ongles mais des griffes. Elles finissent par enlever ce qui pourtant ressemblait à leurs cheveux mais qui en fait sont des perruques et laissent apparaître des crânes chauves et répugnants.

En regardant plus attentivement il se rend compte qu'elles ont des grosses narines dilatées, qu'au coin de leurs lèvres, la salive est bleue myrtille, et finalement il se dit que grand-mère avait raison les sorcières existent car toutes les caractéristiques qui permettent de les identifier sont réunis sur ces femmes. Les sorcières sont là, tout autour de lui et il se retrouve enfermé avec elles.

Comment ne pas se faire repérer ? Trop tard! Les narines des sorcières permettent de repérer l'odeur des enfants de très loin, il est pris au piège.

Ce livre publié en 1983 est un roman pour enfants écrit par Roald Dahl, et illustré par Quentin Blake, il a été publié en France aux éditions Gallimard en 1984, une adaptation a été réalisé par Nicolas Roeg qui est sortie en 1990, cependant on ne sent lasse pas et tant mieux car une nouvelle adaptation est prévue en salle en 2020 par Robert Zemeckis avec comme actrice entre autre, Anne Hathaway.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.