L'Afrique subsaharienne brûle aussi

A l'heure actuelle, le monde entier se penche enfin sur les incendies qui embrasent l'Amazonie. Cependant, en Afrique subsaharienne les incendies sont également en train de détruire une très grande partie de la végétation.

L'Afrique subit actuellement d’immense feux de forêt qui seraient apparemment «d'origine agricole», comme nous montre une image du satellite MODIS de la NASA les points rouge correspondent aux feux répandus dans les différents pays. 

Afrique Subsaharienne © Satellite MODIS/NASA Afrique Subsaharienne © Satellite MODIS/NASA

On constate que la République Démocratique du Congo est particulièrement touchée, ainsi que le Zambie et l'Angola. L’analyse des images des systèmes satellitaires de surveillance des feux de forêt dans le monde permet de faire la lumière sur ces incendies. 

On constate cependant que cette partie de l'Afrique en flammes concentre actuellement la majorité des combustions de biomasse dans le monde. Cette technique de défrichage par le feu utilisée par les agriculteurs subsahariens a l'avantage d'être très peu coûteuse en revanche elle génère d'immenses nuages de fumée.  

Début août, le service de surveillance de la qualité de l'air à la Réunion a publié un rapport sur "L’influence des feux de biomasse en Afrique" Atmo Réunion qui précise que "ces masses d'air sont chargées de polluants (gazeux notamment le monoxyde de carbone et l'ozone) issus des feux de végétation".

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.