L'OMS avait averti dès le 30 janvier 2020.

RAPPEL : Suite aux déclaration de nos gouvernants le 28 mars et au risque des les contredire, voici ce qu'il en était depuis le 30 janvier, selon l'annonce de l'OMS, c'est-à-dire 6 semaines avant que les mesures de confinement ne soient prises.

 

Le 30 janvier l'OMS avait annoncé que le COVID-19 était une urgence internationale de Santé Publique .

Le 11 mars la pandémie est déclarée.

""On 30 January 2020, WHO announced that the COVID-19 outbreak was a Public Health Emergency of International Concern and on 11 March WHO described the COVID-19 situation as a pandemic. As of 14 March 2020, cases of COVID-19 have been reported in 136 countries."

Extrait des "directives de l'OMS" 16 mars 2020  in :

Critical preparedness, readiness and response actions for COVID-19
Interim guidance  16 March 2020
WHO/COVID-19/Community_Actions/2020.2

 Je réitère ma question :

Pourquoi les responsables de la Santé Publique française n'ont-ils pas tenu compte des annonces de l'OMS et agi dès le 1er février 2020 ?

Pour quelles raisons la notion d'urgence a-t-elle été négligée par les autorités françaises qui ont perdu 6 semaines en mettant ainsi les citoyens en danger?

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.