CONVALESCENCE : Décalages et post-traumatismes ?

Des nouvelles pathologies à une Ethique Appliquée Praxisée.

LBSKC-CRIAEAU R3 : CONVALESCENCE / Décalages, post-traumatismes, nouvelles patholgies ? Ethique appliquée praxisée

7 Juin 2020

LBSKC-CRIAEAU R3 : CONVALESCENCE / Décalages, post-traumatismes, nouvelles patholgies ? Ethique appliquée praxisée

Groupe de recherches théâtrales Labo-nomade " Esther 21 : une Histoire d'Amour "

Expérience de Recherches Théâtrales 15 Mai 2018 / 15 mai 2020 En la rencontre avec le Théâtre d'Or, devenu depuis L'ECART, Espace de Créations Arts & Recherches Transdisciplinaires, situé à...

https://criaeau.org/groupe-de-recherches-theatrales-labo-nomade-esther-21-une-histoire-damour-3/

EAA ( Ecriture automatique d'Actant )  : La dégordianisation post-pandémie en écocide renvoit aux nouvelles formes de pathologies post-traumatiques, rarement assumées et ou simplement reconnues, quand pourtant , le moment historique de confinement de 7 milliards d'Humains dans la soit disant reprise du complexe thermo-industriel nous montre l'ultime de la compulsion finale au racisme, ethnisme et, phénoménologiquement, refoulement de l'idéologie volkish, néo-nazie.

Evidemment, l'absurdité d'un tel suicide collectif tend à provoquer le minimum de prise de conscience anti-raciste qui néanmoins ne semble pas affranchi des euphémisations ethniques-volkish.

L'heideggerisation demeure en restes odieux dans ce que le télévisionnisme et la presse ont tenté d'en propager, surtout en la topique de tentative de négation de l'implication française dans le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda.

Là, la bonne nouvelle semble venir du Conseil d'Etat qui se dirige vers une ouverture des archives sous la pression de François Graner et de Survie.org.

Si ceci n'est pas négligeable et peut influencer au retournement de la Commission Rwanda pour favoriser autre chose que la suite d'un négationnisme d'état, politique et sociétal, il n'en reste pas moins que ce que nous savons déjà profondément de la Nuit rwandaise aux bases de données de Jacques Morel.

Là, peu semble avoir acquis en Philosophie le minimum de questionnement sur une Ethique appliquée qui, depuis 1994 et l'échec de la communauté internationale au Rwanda, prenne encore en compte le REEL de ces sociétés négationnistes jusque l'écocide, et aujourd'hui les post-traumatismes de la pandémie.

Une forme de pis aller d'une compulsion finale semble laisser les Corps à moitié hirsutes dans les restes d'une continuation pourtant exprimée sous les termes dépassés de " plus jamais ça " , " jour d'après " et autre " bifurcation" quand, sociétalement, les Corps n'assument ni les traumatismes réels, ni les Epistémologies refondatrices.

Ainsi du rapport en R3, des archives aux restes banalisés de catégorisation ethniques, antinomiques avec le refus du racisme.

Ainsi en philosophie de la banalisation des restes d'heidegger, et de le critique de Hannah Arendt.

Ainsi, du Corpus de Témoignages où contre la négation des Témoignages de victimes, les restes de tentatives d'honorer les bourreaux dans la zapette pulsion de mort, pose l'Existenciel de la question de la Mort, des deuils et résiliences, reconstructions par individuations : or les victimisations normatives s'orientant en Témoignages semblent happées par la réduction sans accéder au Réel des applications juridiques , vécues comme un horizon quand elles sont la Normativité factuelle.

Ainsi des Lumières du Rwanda, vite tentées d'être assimilées à un épiphénomène où se cache mal la culpabilité française et mondiale de ne pouvoir assumer la Justice Internationale : or, la dégordianisation en le procès " kabuga " à venir, la résolution du Conseil d'état et la saisie du parquet par la CRF à Nanterre, devront transformer ce négationnisme d'état en une prise de conscience internationale d'une dégordianisation de 26 années de pathologies négationnistes jusque l'écocide , pour alors oser assumer le REEL d'une transformation intérieure et extérieure, cette fois basée sur une Responsabilité collective, active et consciente, bien autrement donc qu'un continuum zapette-séries industrielles d'imaginaires bloqués aux écrans sans Corps.

Les Performers 21, des Corps aux Langages, ne rencontrent pas les mêmes rapports en sémantico-body et sémantico-linguistiques : là, les recherches et performances se poursuivent en les décalages tels ceux d'Hamlet 2040 BCAG, voire BCAG Don Juan Rwanda en ce qui concerne encore les sexualités anti-criminogènes et leurs conséquences sociétales sur les discours, actes et rapports à la Nature. Surtout quand l'obsessionnel croyance en la domination sur la Nature ne reflète qu'une dernière fois, l'incompris et inacquis d'une pulsion de destruction toujours non assumée en soi philosophiquement.

Penser Robert Misrahi ne peut pas être mauvais mais que ne nous dit pas et plus Misrahi de cette Phénoménologie au regard du Rwanda, noeud gordien et noeud borroméen irrésolus depuis 26 ans, des suites de Koltès, Lévinas, Deleuze et de toute une Ecole française qui n'a pas pu, morte et ou négationniste, assumer ces nouvelles questions, aujourd'hui retrouvées de force et factuellement dans les refoulements racistes ? 

Les topiques relative au Génocide ont été questionnées jusque les rapports  l'inceste et au viol, quand aujourd'hui ces sociétés négationnistes n'ont plus que " cette tentative de  viol permanent " pour faire croire à une croissance que les scientifiques dénoncent comme désormais impossible, pour faire croire à ce faux continuum pseudo-démocratique entaché des pires traumatismes et dépendances TV, pour faire croire à ce faux continuum de la technique nouvelle, quand les Corps ont perdu les rapports à la Nature, au Philosopher, et très souvent à l'Autre ? 

L'académisme philosophique ressemble à l'inquisition que Descartes explosa , quand les cartésiens ne pensant pas le Rwanda et les Corps aujourd'hui devant l'écocide, semblent croire nier Freud-Lacan jusque les transformations transgénérationelles en cours : là, les phénoménologies sont immenses quand la fausse technique TV nouvelles technologies ressemble au vernis déjà craquelé d'une réponse inadéquate au REEL, Imaginaire et Symbolique de la situation historique : 7 milliards d'Humains " déconfinés " retourneraient ainsi à une soit disant " normalité " qui n'était déjà que pathologies flagrantes, traumatismes et deuils, épidémies de négations, sans comprendre l'état de CONVALESCENCE profond dans lequel est entrée l'HUMANITE et avec elle la Terre ? ? ? ? ? ? 

L'Histoire du Théâtre , depuis Groupov et jusque au Performers 21, renvoit à cette Comédie Tragique, Tragédie comique où pourtant, en 2020, les larmes dépassent les rires maladroits quand des psychopathes étalement leurs irresponsabilités quotidiennement. Tous les effets de groupe sont sujets au rabaissement des niveaux et questionnements pourtant étayés par 20 ans de recherches internationales en partie aussi niées et écartées que l'imposition totalitaire des TV séries a achevé la soumission et dépendances en des formats aussi abscons que symptômes permanents de justement ces échecs compulsifs au regard des deuils et résiliences.

L'incorporation des Témoignages est alors l'objet d'à tout le moins la parole redonnée aux Corps dans l'architectonique d'un Espace sociétal sans écran, où le Temps et l'Autre ont alors en Soi le Réel proposé d'un nouveau rapport à la Nature : ainsi d'une Expérience de Décroissance par les Arts en Creuse qui diffère des nostalgiques du Larzac dans une approche de Recherches qui, aussi niée soit-elle, se pose néanmoins dans les Désirs d'explorations nouvelles , ancrées et fondées sur les possibilités de nouvelles coupures épistémologiques refondatrices, actées donc.

" Groupe Esther 21 : les Lumières du Rwanda - Les Lumières du Théâtre - Criaeau-org" ne peut accepter ni "un retour de Servigne à Heidegger " symbole d'une écologie nazie, ni une banalisation des recherches scientifiques et psychanalytiques au regard de l'énormité des traumatismes actuels.

Car si le combat anti-raciste dans l'explosion des USA semble redonner force et vigueur à la corrective sociale, des couvertures de santé aux politiques éducatives, le fond bigot et les corps agenouillés au pardon, ne sont que les restes de précieuses ridicules passées à confesse et refusant les décisions politiques , basées sur les réels scientifiques, de nos savoirs sociologiques, philosophiques,  juridiques, en soit inscrit dans les Institutions Internationales ONU UNESCO.

Inachevé...

 

Laurent Beaufils-Seyam écrit à Boussac le 7 juin 2020 à midi pour le Criaeau.org

LBSKC-CRIAEAU R3 : " Race, ethnie, nazisme, volkish " : attention aux euphémisations heideggeristes dépassées ! - LB SEYAM / CRIAEAU

LBSKC-CRIAEAU R3 : " Race, ethnie, nazisme, volkish " : attention aux euphémisations heideggeristes dépassées ! - LB SEYAM / CRIAEAU

LBSKC-CRIAEAU R3 : Pour bien saisir le rapport entre racisme et nazisme, il faut bien connaitre le rapport entre ethnisme et volkish : car nous pouvons observer combien certains discours aujourd'hui

http://seyam.over-blog.com/2020/06/lbskc-criaeau-r3-race-ethnie-nazisme-volkish-attention-aux-euphemisations-heideggeristes-depassees.html

Les Lumières du Théâtre ....

" Les Lumières du Théâtre " , le prochain livre et publication de Laurent Beaufils : Ici, en " avant-première " , un texte introductif ( veuillez prendre en compte l'actualisation du titre: ...

https://criaeau.org/les-lumieres-du-rwanda/

Nadia Lena Noise : pour Décalages in BCAG Hamlet 2040 LBS 

Performance des confins

Performance des confins

Juste un moment de liberté dans ce moment contingent, inédit, d'une société capitaliste et patriarcale, un geste de lutte...Tout simplement. La noise, une ar...

https://www.youtube.com/watch?v=AW7FQ0n8q6o

En actualisations ....

Historique du Criaeau

Historique du Criaeau

Le CRIAEAU est un projet actif de création d'un Centre de Recherches Internationales en France : Il est fondé depuis les témoignages des enfants survivants rwandais du Ballet ABUSAKIVI et repré...

https://criaeau.org/historique-du-criaeau-2/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.