Joyeuse mort en contre-transfert mortel à tous les eugénistes

Poésie Criaeau.org Performative active..

LBSKC-CRIAEAU R3 : Billet d'Humeur DEFENSE DES DROITS HUMAINS : SEYAM overblog. Jeudi 26 mars 2020.

 

Une fois n'est pas coutume, Poésie en recherches médicales Criaeau.org...

 

LBSKC-CRIAEAU R3 : apparemment et en " attente de validation ", le REEL de politiques eugénistes , malgré encore une fois des discours ayant promis et repromis le bien commun et l'investissement massif en la Santé , seraient en cours en France et ailleurs : là, des déshumain(e)s soumis aux nationalsimes, aux religions, à la haine, aux perversités, au crime, et crime contre l'Humanité, sous prétexte fallacieux de communautarisme se révéleraient encore plus odieux et pernicieux, telles les ultimes marques de CONTRE TRANSFERT MORTEL puisque croyant " jouir absolument de la mort des Autres, dans les dissimulations et calfeutrages, célèbres MESINITIATIONS d'abruits en contre-transfert mortel " : là, plus d'issue pour elles et eux, les nazis se sont suicidés sans savoir ce qu'était un contre-transfert-mortel : aussi , nous en prenons note : nous souhaitons une terrible MORT, pleine de souffrances à toutes celles et tous ceux qui croient assassiner, voler, piller et encore tuer en politiques eugénistes , jusque la mort douloureuse de leurs complices et autres racistes, ethnistes , négationnistes , malthusianistes, mésinitiés se prenant pour la pseudo-race de l'élite, et n'étant, selon même leurs ultimes symptomes heideggeristes, que des DEJA MORTS. Joyeux contre-transferts MORTELS. /

Laurent Beaufils-Seyam , Philo-Performer, CRiaeau.org.

https://www.youtube.com/watch?v=SWrcjKAH4to&feature=youtu.be&fbclid=IwAR3YmT9GB0Lfds8kPxx71tj9nryC0FjpMUm6-szlVEWhfPjBWZq9zONU7Ss

LBSKC-CRIAEAU R3 : Voici les confirmations validations des Scientifiques : ainsi, les politiques de négation de l'écocide et les politiques de négations des services publics, santé-éducation-recherche sont bien la cause de pandémie. C'était archi-prévisible. Quand la cause de ces politiques négationnistes sont à trouver dans l'épidémie de négationnisme après la Shoah et surtout encore après l'implication française dans le cas de récidivie de GENOCIDE perpétré contre les Tutsi au Rwanda, pour croire à l'impunité de politiques, religieux, militaires , banques et multinationales tous complices dans ce génocide perpétré en 1994. CQFD / Criaeau : " Afin d’évaluer si ce lien Particule + virus était valable dans le cadre du nouveau coronavirus SARS-CoV-2, les chercheurs ont tenté de détecter une éventuelle corrélation entre les taux de concentration des particules atmosphériques dans l’air et la propagation de la pathologie COVID-19 en Italie.

En croisant ces données, il en résulterait une relation évidente entre les dépassements des limites légales des concentrations de PM10 et le nombre de cas infectés par COVID-19. Par ailleurs, cette relation potentielle entre les cas de COVID-19 et les concentrations de PM10 fait également ressortir le fait que la concentration des principaux foyers s’est produite dans la vallée très industrielle du Pô.

►►► Lire aussi : Coronavirus : tous les symptômes, infos utiles et gestes essentiels en une infographie A4 à imprimer

Des résultats, toujours selon les chercheurs, en phase avec les modèles de propagation épidémique existant pour les diffusions "anormales", c’est-à-dire à l’aide d’un vecteur extérieur et non de personne à personne. Pour étayer cela, l’étude compare la Lombardie avec la région de Rome, également touchée dès le début mais où la propagation du COVID-19 ne fut pas aussi fulgurante. Les chercheurs italiens préconisent donc de tenir compte de cet aspect des choses afin de prendre des mesures adéquates, notamment par rapport aux taux de pollutions. "

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-coronavirus-pourrait-rester-plusieurs-heures-dans-l-air-a-cause-de-la-pollution-atmospherique?id=10464049&fbclid=IwAR2jeamnm0TL5BeGKQZOKhH5HOI-lggGPKyLgWTLF3xvx_A5Gp9SmR_AxWE

LBSKC-CRIAEAU R3 : partagé avec Félicité d'IBuka Belgique : ce CUBA si moqué, Ce CUBA si haï, ce CUBA soit disant toujours soumis aux sanctions économiques des capitalistes écocidaires et génocidaires, et ce CUBA qui sauve par l'envoi de ces Médecins en Italie et en Europe, partout dans sur la Terre : CUBA ? SI. Poésie : " Quand les ploutocrates français ou américains, auront HONTE de leurs vies de médiocres avaricieux incultes, coupables de négation des Savoirs, complices de crimes contre l'Humanité, dans leurs sous vies rampantes de religieux haineux, pédo-criminels soumis encore au militarisme et au capitalisme dégénéré, alors, ils auront fait un grand pas pour démissionner et essayer en prison , d'apprendre, pour ne pas faire de leurs vies de médiocres , les restes d'idiots qui meurent avec leurs milliards, quand leur ignorance les laisse comme les Autres, DEVANT LA MORT. " / Laurent Beaufils-Seyam pourle Criaeau.org

https://www.facebook.com/uhem.mesut/videos/255119492160420/?t=9

LBSKC-CRIAEAU : En 1999, nous avons créer " Pour toujours et jamais plus comme avant ", en Théâtre Jeunes Publics ( pour Enfants) qui traite du deuil chez l'enfant, inspiré donc de réflexions psychanalitiques, en une écriture collective, avec acteurs et marionettes : le sujet était alors tabou et beaucoup d'adultes n'étaient pas d'accord. Le spectacle fut un succès et le Ministère de l'Education du gouvernement nous décerna son Prix du Ministère de l'Education. C'était au temps de la création de " Rwanda 94 : une tentative de réparations pour les morts à l'usage des vivants" créé par le Groupov. Là, la prise de conscience par le Témoignage de survivant(e)s rwandais s'adressant à toute l'Humanité, fut partagé dans le monde entier ; sauf en France car la France était impliquée dans le génocide et entra à ce moment dans une crise de négationnisme qui s'est poursuivi jusque aujourd'hui encore, tel le 9 mars 2020, au Sénat français, qui invita tous les négationnistes du génocide. Malgré 25 ans de recherche internationale, engageant une interdisciplinarité scientifique mondiale, ces négationnistes ont aggravé leurs pathologies en niant Justice et Education pour leur impunité : or pour nier Justice et Education, il a fallu rogner les budgets de la Justice , de l'Education et de la Recherche... : cette anti-démocratisme vulgaire, a dégénéré jusque en anti-socialité très vulgaire, puisque encore des multinationales comme des banques étaient elles-aussi impliquées dans ce génocide , complices avec une partie des militaires et une partie des politiques français. Ce déni, pathologique, s'est encore retrouvé par les mêmes, devant l'écocide et depuis 3 ans dans un déni de la révolte et des grèves générales en France...pour la Santé et la Recherche ....les Services Publics.... : quand devant la pandémie encore, les politiques de tri et l'irresponsabilité du gouvernement sont engagés, nous interrogeons gravement ces pathologies de déni qui, dès l'enfant en deuil, provoque quelquefois des deuils compliqués, voire impossibles. Ce psychanalystes pose le doigt là où çà fait mal, quand " l'illusoire d'un nous redondant " semble vouloir faire croire à un illustre groupe communautaire, niant les sociologies factuelles et croyant imposer pour tous , une seule manière de penser en l'assimilation alors " forcée " de tous à ce "nous du micro radio". / Par ailleurs , savoir et apprendre qu'après le choléra, le servage fut aboli en la conscience des Humains à ne plus accepter l'esclavage et l'exploitation, renvoie directement au DROIT du RETRAIT quand aujourd'hui, des ouvriers, des caissières, des aides soignant(e)s vont travailler au péril de leur vies , quand les décisions gouvernementales privilégient l'économie et l'argent avec 45 milliards , en lieu et place de renforcer immédiatement et aujourd'hui, les budgets pour la santé et hopitaux. Cette politique eugéniste, connue depuis le criminel Malthus au 19ème siècle et reprise par les nazis, fut donc celle de génocidaires. Cet interview parle de catastrophe mais nie à l'évidence le RWANDA en ce qu'en 1994, puis par après le changement de culture fut drastique : la colonisation raciste, ethnique, exploitatrice fut abolie par les Résistants du FPR qui éradiquèrent les génocidaires et leurs complices. Le changement de culture, sans véritable regain de mysticisme, semble surtout avoir été durant ces 25 ans, une conscience aigue de la criminogénie déshumaine et de son corrolaire pathologique, le DENI, le négationnisme : quand donc ces négationnistes français, comme bcp de capitalistes, ont nié l'écocide et la pollution des villes, niés les services publiques et les systèmes de santé, ils ont continuer leurs pathologies négationnistes depuis le Rwanda : aujourd'hui, déjà mis en procès en la Cour de Justice Républicaine, CJR, ces gouvernants devront rendre des comptes. Si Cyrulnik pointe donc les deuils compliqués et les traumatimses et post-traumatismes, nous sommes au regret de devoir signaler que la France est en post -traumatisme depuis 25 ans après son implication au Rwanda dans un GENOCIDE : que les pathologies de DENI se sont aggravées en 25 ans jusque des politiques irresponsables et malades, ayant en partie été à la cause de la pandémie : ce cycle de négation en cette ère de négation de 25 ans déjà, ne se résolvera pas entre un " nous rassurant et négationniste "et la consience de quelques deuils impossibles, bien connus depuis 25 ans aussi : il faudra comprendre historiqument ce que représentent ces pathologies de déni, et ne pas confondre "individualisme" et "capitalisme génocidaire et écocidaire" : souvent l'individu, dans son INDIVIDUATION, ( Berteaux), se doit de résoudre des problématiques, passer des épreuves... et l'on ne peut reprocher à personne de se soigner et ou de privilégier son parcours de Vie : c'est son Droit fondamental depuis 1789 : le chantage collectif, par contre, est souvent, par l'église, l'armée et le nationalisme, celui de la désindividuation qui fabrique les suivants et décérébrés soumis : les entreprises fonctionannt au DRH sont aussi ces totalitarismes de groupe qui ont cru broyer les individus en voulant détruire leurs droits sociaux, culturels ,et santé pour le rendement financier. Ce changement de culture encore, devant l'écocide et la nécessaire DECROISSANCE, connait comme figure corrélative une CROISSANCE de l'ETHIQUE, croissance de la RESPONSABILITE, croissance de de l'ETUDE et croissance du du SOIN : ce ne sont pas quelques injonctions de la presse et le communautarisme médiatique ! qui vont assumer la transition écologique et les transformations corporéiques et linguistiques qui sont nécessaires à la survie de la planète, de la flore, des plantes et des animaux jusque l'Espèce Humaine. Ces quelques mots et rélfexions quant à l'évidence , depuis le Rwanda comme devant la pandémie, trop de Savoirs et de Chercheurs sont niés, trop de Recherches et de budgets pseudo-sacrifiés sur les autels capitalistes de la religion et du foot, de l'économie et de l'entreprise soumise à l'extratavisme et au rendement débile et destructeur : ce soit disant changement de culture, ancrée dans une HAINE du communisme, du socialisme, de l'écologie, véhiculé par ces médias conservateurs et nigauds, pervers et pseudo-inclusifs, ne représente plus le REEL des gens et de leurs pensées, le REEL de nos Savoirs et Connaissances, le REEL de la VIE et des REPARATIONS NECESSAIRES, quand demeurent le DENI des actes et ne restent que les mots des menteurs et des négationnistes, comme à la messe de l'entreprise négationniste . la publication " Groupe Esther 21 : Les Lumières du Rwanda - Criaeau.org " qui sera publiée en Mai 2020, se propose de dégordianiser cette situation, sans se mentir et sans nier, à la Lumière d'Etudes et de Recherches scientifiques, philosophiques, à la Lumière de Témoignages, de survivants et d'Artistes encore , à propos justement d'une Expérience de Décroissance en Creuse, par les Arts aussi. Consultez Criaeau.org. Très bonnes études. Laurent Beaufils Seyam pour le Criaeau.org

https://www.youtube.com/watch?v=9t8THBMluws&feature=share&fbclid=IwAR3ex_APJkokE5cTuH5sR4lcdSYtgoRVxVTnuJKufTQYVewoWhbP1RDge2s

CONSULTEZ CRIAEAU.ORG : http://criaeau.org/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.