De la réouverture des Théâtres ....

LBSKC-CRIAEAU R3 : De la " réouverture " des Théâtres ....

27 Mai 2020

LBSKC-CRIAEAU R3 : De la " réouverture " des Théâtres ....

LBSKC-CRIAEAU R3 :

. Avec " Groupe Esther 21 : les Lumières du Rwanda / Lumières du Théâtre - Criaeau.org " , constat historique, scientifique, psychanalytique, philosophique et écologico-théâtral permettent de situer une Matrice de Réparations.

Des tenants des points nodaux de Réparations tel Leroux aux aboutissants des points nodaux de réparations tel le " procès kabuga-procès de la france " , c'est toute la topique d'application des Droit International, Droits Humains, Droits sociaux qui, par l'Egalité pour l'entièreté de l'espèce Humaine, s'actualisent jusque le programme UNHCR R3 ( Rights for Refugees Records ).

Evidemment est inclus presque avant tout, la première topique évidente et prioritaire : la gestion des traumatismes. 

Il a été possible d'observer en ce " confinement " historique de 7 milliards d'humains combien, des politiques eugénistes aux tentatives de "repenser le système ", l'arrêt de l'écocide est d'abord factuel : la dépollution des villes, le retour des animaux, flore, faune en respiration profonde, ont donné lieu pour les " humains " les " plus progressistes " à une forme d'analyse " populiste " dite " bifurcation " ou " jour d'après " : si, conceptuellement, ceci est de très bas niveau, il est néanmoins possible d'y entendre une " volonté " et une " compréhension ": or " bien sûr ", les comportementalisations, soumissions au système, corps TV et non études réelles, forment avant tout LE REEL d'une COMPULSION FINALE où, de partout, les " humains " " relancent " - SIC ! le système thermo-industriel, pétrolier et TV, des bagnoles aux entreprises, qui les tue, tue la planète, la faune, la flore et les animaux, dans le REEL d'une débilité aggravée des signes factuels d'une inconscience, névrose collective et psychose profonde.

D'où, après ces deux mois de " confinement généralisé ", les traitements des traumatismes profonds, très graves, en ces compulsions dites finales puisque analogies d'un suicide désiré, où les populations seraient tenues de suivre, exactement comme des moutons à l'abattoir, assez proche de la déportation en " suicide par reprise du capitalisme écocidaire ".

Si, avec Arthur Keller, nous avions démontré que seul le scénario dit 4a) permet de comprendre le REEL d'une REPARATION scientifique, écologique et sociale, voici donc les preuves de l'inconscience " humaine ", impuissante à la transformation, impotente aux décomportementalisations, coincée et bloquée en compulsions de répétitions, jusque même des formes d'acceptation d'autocraties encore plus dictatoriales, biologistes et ethniques, coercitives et croyant profiter de la situation pour détruire encore plus les Droits, Lois et faire subir-subir la déraison absolue où ne reste que l'avarice, le mercantilisme, en eugénisme, aux " morts acceptables ", figures euphémisantes de politicides où les soit disant pauvres, faibles, à risque, vulnérables sont les réthoriques linguistiques qui s'attaquent, en vrai, aux formes de pensée critique, au social, à la liberté, à l'égalité, à toute la Philosophie Humaniste, pour épouser davantage l'idéologie nazie, volkish, pétainiste, eugéniste.

Aussi, s'il est à craindre de nouveaux génocides ouvertement planifiés, c'est surtout cet avilissement très grave, très bas dans l'échelle des savoirs humains, où, pour la première fois de son Histoire, l'Humanité nie ces savoirs, Connaissances et s'enfonce dans le suicide.

Tous les poncifs de la négation de la Science pour les lobbys monsanto-bayer nazifiés, tous les poncifs religieux de viol sans consentement ni critiques, tous les poncifs de chantage nationalistes et militaires, caricatures des expériences de Milgram, sont légions et quotidien, dans une FARCE HIDEUSE, insulte permanente à la Connaissance Humaine, dans des tapageuses propagandes TV radio presse écrite digne des RTLM Milles collines et , justement, référées en NEGATION dans le même mouvement de toute la dégordianisation du Dossier RWANDA " France complice de génocide " : puisque, CQFD, l'arrestation du criminel dénommé " kabuga" met en soi, en Justice Internationale, symboliquement et activement aussi, un terme à l'impunité depuis 26 ans et aux niveaux internationaux, " validé encore par la mort d'augustin bizimana " quand, " paradoxe allemand " RE-SIC ! toute la presse radio TV écrite a quasi niée encore une fois les FAITS, sauf au Rwanda évidemment.

Aussi, la soit disant " réouverture des Théâtres " renvoie à ces sociétés négationnistes, écocidaires et suicidaires, à ce qu'elles sont : des malades.

Aussi, tel que proposé en " Groupe Esther 21 : les Lumières du Rwanda- Lumières du Théâtre - Criaeau.org ", un Théâtre du Soin, un Théâtre de la Réparation qui, des trainings de décomportementalisations aux traitements des traumatismes, diffère évidemment des formes avilis de sensiblerie en deuils impossibles, deuils compliqués truffées de négationnismes : voire ci-dessous .....

Or donc, et encore néanmoins, ce FACTUEL de traumatismes profonds, pathologiques, a aussi touché certains " praticiens du Théâtre ", surtout les grosses structures et surtout pour des raisons financières, non Théâtrales en soi. Car si la monstruosité TV n'a fait que devenir obèse, cacatonie permanente sans catharsis et chute mortelle en racisme et crétinisation, certains Théâtres déjà englués dans les miasmes du succès parisianiste, ne prenaient aucun compte de l'écocide, ou, de manière amusante pour des gens de Théâtre, en mode tartuffes de repeindre les Théâtres en vert. Couleur qui " porte malheur " selon la Tradition théâtrale ....

Là, de Langohff à Barba, toute une vielle génération semble entièrement dépassée, impuissante à accepter, reconnaître le Festival Ubumuntu comme des expériences de Décroissance par les Arts en Creuse, semblant encore radoter comme si Chéreau était encore aux Amandiers...

La Coupure refondatrice épistémologiquement du Groupov en Rwanda 94 est encore et surtout en les Ateliers Ici et Maintenant une nouvelle forme de Praxis, qui, adaptée en notre Recherche trouve des formes d'adéquation entre écocide et sauvetage des terres et phénoménologies Shoah-Rwanda en ces sociétés pathologiquement négationnistes de la Science comme des Droits, des populations autochtones comme des Enfants.

Evidemment, les recherches psychanalytiques valident , avec Lacan, ces formes de " DENI POLITIQUE " en justement l'observation clinique de compulsions de répétitions prisonnières d'idéologisme, et pour nous en Théâtre donc, en des Corps Bloqués, Langues Bloquées, tout en refoulement de l'idéologie nazie.

Car 75 ans après le Shoah, le constat est terrible de l'échec absolu des premières tentatives de mises en éducations à l'histoire de la Shoah : de l'antisémitisme aux eugénismes, de l'idéologie négationniste aux traumatismes aussi nombreux que multiples.

Ainsi de la Réouverture des Théâtres .......

Mais c'est encore le communautarisme jusque l'idolatrie de Pétain dans " pas de critiques ", l'anglo-nazisme dans toutes les mésinitiations depuis l'échec des loges maçonniques dès 1933, et jusque 1994-2020, dans ces nov-langues caricatures de syncrétisation entre refoulement nazi et nouvel Homme fasciste déculturé : un classique donc désormais.

Et c'est bien là que l'Histoire du Théâtre se doit de réinterroger la situation : j'ai évoqué entre Tragédie Comique et Comédie Tragique ce que déjà la Tradition Théâtrale nous enseigne de ces rapports entre Inconscience absolue, négation de la psychanalyse et suicide collectif : là, cette Tragédie, réelle, de plus d'un million de morts en 2 mois, semble " prêter à rire " puisque qu'il s'agit de gros bétâ, capitalistes et orgueilleux donc, avares et haïssant Droit, Science et Santé-Culture-Arts, qui, ne pouvant s'empêcher, incontinents, de détruire, se retrouvent les premières victimes de leur destruction absolue.

Or en fait, il s'agirait d'une Comédie....tragique.

La Vraie Tragédie Comique, est celle, depuis la Shoah et le Rwanda, de se rendre compte des refoulements nazis, impunité, négationnisme, pathologies négationnistes, honorer les morts et les vivants dans les maisons du deuils pour arrêter et condamner , juger les criminels et criminelles contre l'Humanité, jusque aux politiques eugénistes et crime d'écocide comme crime contre l'Humanité.

Alors, peut-être, nous pourrons à nouveau rire si cette REPARATION s'acte, même au minimum, même lentement, même d'abord symboliquement.

Alors, cela aura été une Tragédie Comique puisque nous aurons réparé, et nous pourrons rire de notre bêtise d'avoir été, pour beaucoup trop, esclaves de la TV, négationnistes de la Science, haïssant des études, ignorants de phénoménologiques pourtant connues, archivées, et accessibles au public par ...par ...par ? 

Des livres.

Très bonnes études.

Laurent Beaufils-Seyam, écrit à Boussac, le 27 mai 2020 à 11 heures et 20 minutes pour le Criaeau.org

LBSKC-CRIAEAU R3 : Possible réouverture des Théâtres en juin. En vrai, personne n'arrête le Théâtre, son Histoire, son Architectonique, ses Praxis. / Laurent Beaufils-Seyam pour le Criaeau.org

" Libération : 26.05.20 : 
Le ministre de la Culture, Franck Riester, a indiqué ce mardi que les salles de spectacle pourraient « rouvrir progressivement » dès juin, avant les cinémas en juillet

11:03 Vers une réouverture des salles de spectacle en juin ?
Culture.
Selon le ministre de la Culture, les salles de spectacle pourraient «rouvrir progressivement» dès juin, avant les cinémas en juillet. En tout cas, ce sont les scénarios étudiés par le gouvernement en vue de la nouvelle phase de déconfinement, a précisé Franck Riester sur franceinfo ce matin. «Pour les salles de cinéma, on travaille sur une réouverture à partir du 1er juillet ou début juillet. Pour les salles de spectacle on essaie de se dire: peut-être pouvons nous commencer à rouvrir progressivement à partir de juin», a déclaré le ministre. Des annonces sur ces sujets sont attendues jeudi à l'issue du Conseil de défense, qui portera notamment sur la suite du déconfinement et la période estivale."

Possible réouverture des spectacles en juin et des cinémas en juillet

Possible réouverture des spectacles en juin et des cinémas en juillet

Pourra-t-on se faire un théâtre en juin et une toile en juillet ? " Pour les salles de cinéma, on travaille sur une réouverture à partir du 1er juillet ou début juillet. Pour les salles de sp...

https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2786323-20200526-coronavirus-possible-reouverture-salles-spectacle-juin-cinemas-juillet-annonce-franck-riester

LBSKC-CRIAEAU R3 : Insulte à Tchékov et au Groupov, au Rwanda et à l'Art, les débiles mentaux ressortent des TV facistes pour " le jour d'après ", prêts à reprendre leurs bagnoles, le complexe thermo-industriel, leurs séries TV industrielles, animaux négationnistes et obscènes crétins dans l'abomination de la non pensée, destruction de la pensée : POUAH ! /

"Enterrer les morts" et "réveiller les vivants": un spectacle surprise à Besançon

"Enterrer les morts" et "réveiller les vivants": un spectacle surprise à Besançon

Une action spontanée s'est tenue le 26 mai dans les rues de Besançon grâce à un groupe de quelque 200 comédiens, indique l'AFP. Le message du spectacle a été d'"enterrer les morts" et de "r...

https://fr.sputniknews.com/france/202005261043846512-enterrer-les-morts-et-reveiller-les-vivants-un-spectacle-surprise-a-besancon--video/

Prochaines Nouvelles Publications Criaeau.org / Laurent Beaufils-Seyam

Le site Criaeau.org s'actualise des publications accessibles de Laurent Beaufils-Seyam : vous pouvez écrire à laurentbeaufilsseyam@orange.fr pour demander un des pdf : à prix libre, il vous est ...

https://criaeau.org/prochaines-nouvelles-publications-criaeau-org-laurent-beaufils-seyam/

CRIAEAU INTERNATIONAL: ANTI-GENOCIDE ARTS CENTER - Simulatoire Activée

L'Association CRIAEAU, Loi 1901, vient d'être créé aujourd'hui, mercredi 24 avril 2019, à Boussac : Elle a pour objet tant la création de spectacles-performances ( en toutes formes ARTS ) que ...

https://criaeau.org/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.