Lettre à monsieur Edwy Plenel

De la démission nécessaire de darmanin au dossier Rwanda " france complice de génocide "

Lettre à monsieur Plenel...

"Si cet article de monsieur Plenel peut être qualifié " d'excellent ", phénoménologisant des crimes dits de vichy , l'entièreté d'une histoire régressive, comment ne pas entrer en une critique constructive, qui , à l'évidence, prendra note d'un acte manqué non moins exceptionnel de ce chroniqueur : 

1 / Car comment ne pas prendre en compte avec tout le dossier sarkozy , ce qui a fait entre vichy et aujourd'hui, le réel de 26 années de négationnisme d'état en l' aggravation des crimes dits de vichy, de la république française complice de génocide contre les Tutsi au Rwanda ? 

2 / Comment en arriver intelligemment aux citations de Paxton, voire aussi Sterhnell donc, sans s'interroger, à tout le moins avec Jacques Morel et la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide au Rwanda ? 

3 / Comment reprocher à d'ignobles individus leur absence d'Ethique, en demeurant troués sur tout un pan de l'histoire de la françafric qui est aussi l'actuel de 26 ans de négations de témoignages, de Loi Gayssot, de récidives des crimes dits de vichy, 26 ans de PRODUCTION DE FAUX EN JUSTICE et 26 ans de négationnisme d'état ? 

4 / Toute une classe politique , depuis les criminels dénommés " mitterand, juppé, sarkozy, balladur " fait l'objet d'une enquête internationale pour participation au génocide perpétré contre les Tutsi  et 26 années de déformation politique, des criminels sus nommés à leurs partis, assistants, ne font que voir aux yeux de touts et toutes, non seulement des gens asservis au négationnisme d'état, mais encore des gens sous idéologie négationniste qui donc NIENT , plus loin que le dossier Rwanda, effectivement l'écocide et tous rapports sociétaux : de l'écologie aux femmes, du droit du travail à l'éthique , l'altération générale, télévisuelle, et télévisée, repose sur ce premier NON DIT, tabouïsé et pathologiquement intégré : le NEGATIONNISME, et ce de manière flagrante, tel qu'on parle de flagrant délit , depuis 1994 et le génocide des Tutsi au Rwanda 

5 / Notre chroniqueur le sait bien, lui qui en 2014 s'est fendu d'une tribune exemplaire en la matière : mais or donc, comment ne pas intégrer ces faits, ces factualités évidentes, dans les analyses qui aujourd'hui, ne reflètent que ce négationnisme, dont même notre chroniqueur rappelle que le négationnisme c'est de la récidive en puissance ? 

6 / De darmanin à sarkozy, de macron à hollande, de chirac à miterrand, c'est toute une classe politique qui croit pouvoir vivre de ce non dit, sans ne cesser de croire pouvoir imposer le silence jusque toute la presse soumise à pression, dans une forme absolue de dépréciation entière de la démocratie et jusque des relents fascistes dont justement, chacun et chacune peut voir tous les jours , cette réalité négationniste

7 / Comment donc et pourquoi tergiverser quand les faits sont connus et sont reliés , sans cesse et de partout, à ce dossier RWANDA " France complice de génocide ", où tout les politiques croient vivre en croquants de la françafric sur l'impunité des 35 politiques et militaires français accusés , jusque à présomption innocence, de COMPLICITE de GENOCIDE ? 

8 / L'acuité et l'acribie de monsieur Plenel nous rassure sur sa compréhension et analyse de ces cas effectivement inacceptables et intolérables de politiques aussi immondes que symptômes d'une ploutocratie réelle : mais l'acte manqué ? La peur ? L'oubli ? le refus d'intégrer cette phénoménologie pourtant directement référente à vichy telle une récidive de crimes contre l'Humanité ? Qu'est-ce qui fait que Plenel qui sait, Plenel qui l'a écrit, Plenel ne l'intègre pas ce dossier Rwanda dans sa pensée et réflexion analyse ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?? ? 

9 / Comment méthodologiquement et historiquement, pouvoir croire faire l'impasse d'un dossier et trou de 26 ans dans ce qui a été la cause profonde, et toujours actuelle , de la régression de la classe politique française , sa chute et l’avilissement de la société française ? 

10 / Nous sommes bien peu à nous inscrire dans l'étude profonde de ce dossier Rwanda, quand pourtant à l'évidence, les ramifications entières, connues de toutes évidences en la surface de la françafric, sont aussi à l'analyse, le réel de la profondeur d'une pathologie qui montre aux yeux de toutes et tous, cette soit disant " décomplexion libérale ", fondée en vrai comme en soi, sur très simplement la négation de l'autre, la négation de tout, le mépris absolu et affiché, tel donc , la négation de viol, la négation des femmes , la négation du DROIT et la diffusion du non droit, de la dérégulation, du passe droit, de l'obscène et de FAUX à longueur d'antennes.

11 / Nous ne sommes d'aucun lobby et ne touchons pas d'argent, plutôt réduits et bannis, censurés et dissidents, quand pourtant les analyses sont produites en France sur ce dossier Rwanda qui sait lui mettre en Lumière alors, tout l'ensemble de ramifications négationnistes qui sont à la cause et au coeur de cette ploutocratie... aujourd'hui devenue aussi insupportable que nauséabonde, tant chacun et chacune y est nié, méprisé, insulté copieusement, réduit à n'être rien, bayonné, et moqué, banni et choqué.

12 / Aussi, si vous en aviez le temps......

Laurent Beaufils.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.