Syrie...

(me voici de retour sur médiapart...en cadeau ce texte écrit et lu, au nom du Pas de l'oiseau dans le cadre de la soirée du Mouvement de la Paix en faveur des enfants Syriens, à Veynes, le 21 décembre 2013, presque un an déjà...)

Chut...

Chut...

écoute... écoute le silence.

 

Chut...

Chut...

écoute... écoute le silence.

 

C'est un drôle de bruit le silence. Un bruit sourd. Un bruit aveugle.

Le silence d'ici crée un vacarme là-bas.

Nos silences pantouflards deviennent des bruits de bottes...

ou l'inverse

Nos actualités bruyantes, continues et vides font le silence sur leurs vies

 

Chut...

Chut...

écoute...écoute le silence.

Pour le briser, ici, on marche sur la neige...

il y aura des rires le 25 décembre

on ouvrira une ou 2 bouteilles le 1er Janvier

ça fera pschittt

 

ça fera pschittt...

 

Si un cousin lance le débat

On dira "Oh tout ça...c'est compliqué..."

Iran, Irak, Palestine

"Tout ça ...c'est vieux comme le monde"

Egypte, quatar, Lybie

On dira "c'est le pouvoir, tout ça c'est l'Homme !"

Chiite, sunnite, salafiste

"C'est comme ça depuis la nuit des temps !"

 

Une tante dira "on va tout de même pas parler politique aujourd'hui?"

 

Et on laissera le silence s'installer, dans le vacarme de nos vies.

 

Allez Syrie, oui c'est ça Syrie...

Tu entends ce bruit étrange, quand tu Syrie !

C'est l'antidote premier, le seul vrai point commun.

Il y a comme un bruit intérieur quand on Syrie.

Tu peux passer des frontières, changer de langue,

C'est la même respiration, c'est le premier pas vers la Paix.

Quand tu Syrie, ça ouvre ton âme et du même coup ton cerveau

Et tu dis...c'est compliqué...et Alors ?

 

Toi et ton voisin c'est simple ?

D'une vallée à l'autre, depuis toujours, c'est simple ?

Allemand, Français, c'est pas un peu compliqué ?

En Afrique du Sud, l'Apartheid,

En Amérique, l'esclavage...

 

Ils se sont tous Syrie, il a bien fallu faire la Paix...

Car pour avancer, l'homme choisi toujours la vie face à la mort,

L'écoute face à la bêtise,

L'échange face aux murs identitaires.

 

C'est compliqué mais c'est comme ça depuis la nuit des temps.

 

L'homme Syrie à l'Homme, il finit par faire la Paix.

Pas une paix tomber du ciel, pas une paix de l'oubli.

Non, il lutte, fait du bruit, ouvre son cerveau, casse le silence ronronnant des repas de familles.

Il parle, c'est compliqué, il lutte, prend les armes de l'intelligence, de la justice et du dialogue !

 

Chut...

Chut...

écoute...c'est le silence !

Là-bas pour le briser, peurs contre pleurs,

Bombes, balles, salves de Kalachnikovs,

Gazs, incendies...

Peurs contre pleurs, le silence brisés par les coups de bâtons,

Par les cris,  briser par les corps violés, silence écrasé par la mort qui hurle à Dieu des questions sans réponses...

 

 

Chut...

Chut...

écoute... écoute le silence.

 

Tu vois ça c'est notre silence. A nous de savoir comment le briser pour que là-bas

Ils puissent se reposer, sous le calme d'un soleil d'hiver.

 

Allez Syrie...Oui c'est ça Syrie....tu vois il y a comme un bruit intérieur...

Quand tu Syrie, tu sens en toi qu'il n'y a qu'un monde...

D'abord on Syrie et ensuite on se parle, on avoue que c'est compliqué.

Mais comme il n'y a qu'un monde...il va bien falloir vivre avec nos voisins,

Les comprendre...Alors le silence recule un peu, laisse place, aux mots, aux combats de paix

Laisse place aux musiques métissés, aux danses, dabkés endiablés...

Quand tu Syrie au monde...tu changes...tout change...

 

Chut...

Chut...

écoute....c'est le bruit d'un Syrire !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.