laurent grouet
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mars 2018

laurent grouet
Abonné·e de Mediapart

Stockage des énergies renouvelables : Nicolas Hulot préfére le rétropédalage!

La transition énergétique nécessite des dispositifs de stockage de la production renouvelable. Etat des lieux afin de lutter contre les idées reçues.

laurent grouet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Stockage des énergies renouvelables : Nicolas Hulot préfère le rétropédalage au pompage- turbinage!

Nicolas Hulot est étonnant : Le 13 mars  sur France Inter il nous a livré, presque comme un aveu, qu’il avait évolué sur le nucléaire et que maintenant il serait plutôt vraiment contre… tout en  participant  à un gouvernement qui fait machine arrière sur le modeste objectif de réduire à moyen terme  à 50%  la part du nucléaire dans la production électrique !  Autrement dit c’est au moment  où il devient antinucléaire qu’il  repousse la sortie du nucléaire !?!

A l’heure où les énergies renouvelables prennent leur essor à l’échelle de la planète comment justifier un tel rétropédalage ? Et bien en inventant un problème qui n’en est plus un :  le stockage de l’énergie issue de la production renouvelable.  Mr Hulot   a tenté de laisser planer le doute en disant qu’il fallait «  voir ce que cela allait donner au niveau du stockage », ce qui sous-entendrait  que les technologies ne sont pas mures pour un développement massif . Pourtant EDF , que Nicolas connait bien -car l’électricien est le principal financeur de sa fondation-utilise à grande échelle  une technologie  de pompage-turbinage  qui consiste à pomper de l’eau  pour l’amener en altitude ce qui permet de stocker de l’énergie sous forme potentielle. Puis, lorsque l’on a besoin d’électricité, on fait redescendre cette eau qui actionne des turbines et crée du courant. Cette technique sert à EDF toutes  les nuits pour stocker l'excédent de production des centrales nucléaires. Pourquoi ne pas développer cette technologie simple et éprouvée depuis les années 80 ?

(https://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-edf-n-investit-pas-plus-dans-les-step-pour-le-stockage-des-energies-renouvelables.N620998).

Les centrales de pompage sont des petites ou moyennes unités ( il ne s'agit pas de grands ouvrages hydrauliques) comme ici a Hel Hierro où la station de pompage est construite à flanc de montagne et permet de stocker l’énergie produite par les éoliennes

Le bassin de la station de pompage turbinage (STEP) de l'île d'El Hierro permettant de stocker l'énergie produite par les éoliennes. © © CLIMAT'O

De nombreux sites ont déja été identifiés  en France sur les cotes Normandes et Bretonnes. (http://fr.hydrocoop.org/stockage-d-energie-step-marine/) Le centre Bretagne avec son canal et les dénivelés des monts d'Arée sont également propices au développement de ce type de stockage

Mais il existe bien d’autres  techniques pour stocker l’énergie ! Pour les zones sans dénivelé,  le stockage   peut se faire également  grâce à de l’ air comprimé   comme cela se fait dans d’anciennes mines de sel en Allemagne, et qui pourrait se faire dans des cavités dédiées. (http://les-smartgrids.fr/stockage-electricite-caes-essor/=)  

En Australie des batteries géantes (et recyclables)   assurent la continuité de la fourniture en électricité  https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/energie-renouvelable-tesla-construit-plus-grande-batterie-monde-australie-67892/

On pourrait encore citer les volants d’inertie (utilisant des masses mises en mouvement ) comme à   Rennes où  le métro les  utilisent   pour récupérer l’énergie de freinage, et  la réinjecter plus tard à l’accélération (https://www.ecosources.info/dossiers/Stockage_energie_volant_inertie)....ou bien la maintenant célèbre pile à  hydrogène ou encore  les sels fondus (stockage de l'energie solaire par la chaleur)....

Plus récemment une société canadienne vient de mettre au point une technique basée sur l'immersion  de ballons pressurisés, une technologie peu couteuse et disposant d'un bon rendement de restitution.   (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/les-pionniers-du-green-4-8-hydrostor-stocke-l-energie-sous-la-mer-591060.html)

Mème si cela cela ne concerne pas le stockage électrique. il semble important de citer les techniques de stockage de la chaleur ( mais qui permettent d'économiser  de l’électricité ) sous forme de forme de ballon d'eau chaude bien isolés et  enterrés. C'est le stockage dit inter-saisonnier :  l'eau chaude produite en été par des anneaux solaires  peut-être restituée plusieurs mois après  comme sur cet exemple à Neckarsulm en Allemagne où les panneaux solaires chauffent de l'eau stockée en sous sol   la chaleur restituée permettant d'alimenter 300 logements une école et un centre commercial.

Donc, non Monsieur Hulot, il n’y a pas à attendre ni « à voir ce que cela donne » (sic) car  les technologies sont au point… Il va donc vous falloir chercher  un autre prétexte  pour justifier votre reculade qui permet à l’ irresponsable industrie nucléaire de survivre quelques décennies de plus,  tout en faisant peser un danger pour l’humanité pendant des milliers d’années

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André