Summer, ou la lumière délicate d’un amour d’été

Summer est un amour d’été qui se décline dans les paysages lituaniens embellis sous les compositions de lumière.

summer-film-Alanté Kavaïté summer-film-Alanté Kavaïté
Les images sont belles, les corps le sont tout autant, et c’est un peu l’essence même du film de la réalisatrice Alanté Kavaïté. Summer est un amour d’été qui se décline dans les paysages lituaniens embellis sous les compositions de lumière. Le film offre au spectateur l’expression d’une orientation sexuelle qui s’assume entre deux jeunes filles à la délicate candeur. L’une au physique de brindille qui se taillade les bras au compas et l’autre à la sensualité assumée qui sublime le réel par l’art.

On s’attend à ce que les deux jeunes femmes se rejoignent physiquement, que le mal-être de l’une s’efface au profit de la maturité, alors la réalisatrice choisit de rajouter une dimension aérienne, parfois même vertigineuse. Ainsi, les images à couper le souffle des pilotes lituaniens, se glissent au sein de l’idylle, la poétisent, puis la brisent, sans que l’on en connaisse la raison.

Que faut-il comprendre de cette angoisse du vide éprouvée par l’une des jeunes femmes ? La réalisatrice ne s’attache pas à nous l’expliquer, privilégiant la légèreté contemplative au détriment parfois de la psychologie. Au fond l’amour, semble nous dire Alanté Kavaïté, c’est aussi simple qu’un corps-à-corps dans les herbes hautes, et il ne sert  à rien d’analyser ce qui se donne à voir, à sentir, à admirer.

Laurent Monserrat (article publié en août 2015)

Page de la réalisatrice Alanté Kavaïté

127582.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxSummer, film lituanien de Alanté Kavaïté avec Julija SteponaityteAistė Diržiūtė, qui a reçu le Prix de la Mise en Scène Sundance 2015  / Berlin Panorama 2015 / Silver Cranes Awards : Meilleur Film, Meilleur Actrice pour Julija Steponaityté, Meilleur Décor (« César » en Lituanie).

La bande annonce est disponible sur le site officiel

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.