laurent-monserrat
Photographe et enseignant
Abonné·e de Mediapart

30 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 mai 2018

laurent-monserrat
Photographe et enseignant
Abonné·e de Mediapart

Männin un film de Mika’ela Fisher

La femme ne serait-elle qu’une part de l’homme, ainsi s’interroge Mika’ela Fisher dans son court-métrage ?

laurent-monserrat
Photographe et enseignant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Artiste protéiforme, capable de constituer avec ses mains des robes de haute couture, faites avec les plus belles étoffes, Mika’ela Fisher est aussi réalisatrice, mannequin et productrice. Son film, Männin, est une variation autour de la faute originelle, composée dans un univers flou et paradisiaque où les corps se mélangent tout autour d’un arbre à la musculature généreuse. D’abord séductrice avec son rouge à lèvres, cette femme qui ne serait finalement qu’un morceau de cette côte d’Adam devient tour à tour provocante et douée d’une sagesse réflexive. Le mélange des langues, le film passant de l’allemand au français, fait converger l’ensemble vers une allégorie universelle autour de la place de la femme dans la société occidentale. 

En effet, la côte d’Adam n’est pas la matière originelle, nous dit l’artiste, mais bien la confusion des genres où l’homme et la femme se confondent, différenciés dans leur apparence pour mieux s’associer dans leur quête d’une vie heureuse. Mika’ela Fisher compose les deux rôles, jouant sur ce lien de gémellité pour donner à l’homme un visage aux traits souvent féminins. Dès lors, la tentation de dévorer le fruit défendu se fixe dans une réciprocité de fait, dans une tentation commune d’abandonner ce paradis, espace où la désobéissance aux commandements devient un moyen de survie à une forme d’oppression manichéenne.   

Männin s’impose aussi dans ses paradoxes. Filmées en plan rapproché, les images se déclinent dans un horizon visuel flouté, comme si le monde était bouché dans ses aspirations au changement, comme si le monde déclinait sans cesse les mêmes récits pour instituer un rapport de domination sur la femme. Même la musculature de l’arbre autour duquel les personnages gravitent, renvoie à la symbolique de la virilité, au noeud psychologique et névrotique de la culture judéo-chrétienne. Même si la conclusion est offerte à Ève, on sent peu d’espoir dans cette unicité des âmes, comme si elles étaient vouées à la dissemblance. 

Réflexion sur la condition féminine, Männin surprend tout autant par la musique qui fait corps avec l’image, s’incarne sous l’archet magistral de Birgit Yew. Les variations imposent une certaine mélancolie qui tranche avec le film aux couleurs volontairement exagérées, à la blancheur lactescente, pour permettre au hors-champ de fixer l’image de la réunion harmonieuse des corps dans la conscience du spectateur.  

Official Trailer - Männin A film written and directed by Mika'Ela Fisher © Mika'Ela Fisher

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère