laurent-monserrat
Photographe et enseignant
Abonné·e de Mediapart

30 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 sept. 2016

laurent-monserrat
Photographe et enseignant
Abonné·e de Mediapart

Herb Ritts, l'incandescent

La Maison européenne de la photographie consacre une magnifique exposition au photographe américain Herb Ritts.

laurent-monserrat
Photographe et enseignant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’exposition Herb Ritts proposée par la Maison européenne de la photographie offre un étage entier à cet artiste largement diffusé dans la presse féminine. En effet, les photos de Herb Ritts avec ses clichés de top models et d’acteurs hollywoodiens ont trop souvent consacré ce fils d’industriel en photographe des stars. Même si Herb Ritts s’est fait connaître grâce à ses photos prises sur le vif de Richard Gere, il n’en demeure pas moins que son style lui est propre et qu’il a su magnifier un art de la lumière comme seuls les plus grands en détiennent le secret.

Herb Ritts est allé à l’encontre des enseignements en matière de photographie en usant de la lumière quand celle-ci est au sommet de son astre et devient la plus puissante et la plus écrasante. 

Le photographe américain a en quelque sorte transposé dans un cadre naturel, le travail de la lumière effectué en studio, et obtient un détachement magistral de l’objet. Les corps paraissent sur des aplats lactescents et se cristallisent dans la blancheur de la brûlure californienne. On appréciera aussi les effets de voile, de tenture qui permettent au corps de se découper dans l’incandescence des espaces désertiques.

À l’instar de Robert Mapplethorpe, la tentation de transformer ses modèles en sculpture est criante dans l’œuvre de Ritts. Mais Herb Ritts ne se contente pas des muscles ou des
postures, il réussit le tour de force de donner un aspect minéral aux cheveux de ses modèles. Les compositions avec du sable qui habillent ou couvrent le corps, même si elles peuvent paraître répétitives, sont accomplies avec le plus grand raffinement et renvoient tout autant aux sédiments, aux fondements de la sculpture.

Le jeu sur les corps noirs est magnifique et l’on reste en contemplation devant certaines photos, dont les tirages supervisés par l’artiste consacrent le corps dans sa puissance évocatrice.

Herb Ritts a su composer des photos en convoquant les arts dans leur ensemble, autant sculptural que pictural dans les effets de sfumato. La série des portraits d’acteurs n’est pas sans rappeler le travail de composition des artistes de la Renaissance, même si ses photos sont en noir et blanc.

La série consacrée à l’Afrique permet à Herb Ritts de développer l’incandescence des paysages pour offrir la pleine amplitude aux corps dans ces effets de low-key. On reprochera malgré tout, dans ces photos africaines, que l’artiste chosifie le sujet et en use à la manière occidentale sans s’approcher de la réalité culturelle. Il n’en demeure pas moins que les photos sont magnifiques.

La Maison européenne de la photographie est l’un des endroits les plus agréables de Paris, et cette exposition pleine de charme ravit le regard tant l’œuvre de Herb Ritts est d’une grande richesse et les portraits des célébrités se dissipent finalement dans un ensemble le plus souvent prodigieux.

HERB RITTS EN PLEINE LUMIÈRE à la Maison européenne de la photographie du 7 septembre au 30 octobre 2016. L’exposition est réalisée en collaboration avec Fondazione Forma per la Fotografia, Milan et Herb Ritts Foundation, Los Angeles.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Terrorisme
Soudain, en plein cœur d’un service de renseignement, un cri long et rauque
Il y a trois ans survenait la première attaque commise par un membre de la police contre des collègues. Le seul et unique attentat à avoir frappé un service de renseignement. Mediapart a reconstitué cette tuerie à partir des dépositions d’une cinquantaine d’agents.
par Matthieu Suc
Journal
En Russie, sœurs, mères, épouses protestent contre l’envoi des hommes au front
Dans les manifestations contre la mobilisation militaire décrétée par Vladimir Poutine, les femmes sont largement majoritaires. La contestation monte dans les régions peuplées de minorités ethniques.
par Estelle Levresse
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige