Laurent OPSOMER
Abonné·e de Mediapart

37 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 avr. 2022

APRÈS LA DÉMOCRATIE

Laurent OPSOMER
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans son livre Après la démocratie, le démographe et historien Emmanuel Todd appelait de ses vœux un protectionnisme européen. Faute de quoi, il prophétisait deux sombres scénarii pour notre pays : une ethnicisation de la démocratie et la suppression du suffrage universel.¹

La première hypothèse, celle d’une démocratie régressive ou négative dans laquelle « les Français, inégaux par le revenu, deviendraient le groupe dominant d’une République ethnique (blanche, postchrétienne…) menacée par une plèbe étrangère »², se vérifie aujourd’hui dans les discours de candidats à l’élection présidentielle tels que Marine Le Pen, Eric Zemmour et Valérie Pécresse. Comme le redoutait Emmanuel Todd, ces derniers assènent quelques concepts simples et violents, dont celui de « désignation de l’ennemi – immigré, enfant d’immigré, musulman, noir, jeunes, tous ces éléments étant pris séparément ou en combinaison -, pour aboutir à une politique consciente d’ethnicisation par accentuation des thématiques »

La seconde supputation se révèle tout aussi juste puisqu’elle se concrétise par la neutralisation du suffrage universel (à défaut de sa suppression) : la France bat aujourd’hui des records d’abstention au point de devenir une « démocratie de l’abstention » (pour reprendre le titre éponyme de l’ouvrage conjoint de Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen), c’est-à-dire « un pays dans lequel l’acte de voter ne mobilise plus, à chaque scrutin, qu’une minorité de citoyens ».4 Or, ce basculement dans l’abstention, aussi rapide que spectaculaire, sert exclusivement les intérêts des classes dirigeantes.

Auto-éviction politique, démission démocratique, atomisation sociale… « Pour décrire de façon complète le désordre électoral actuel, il faut recourir à la terminologie marxiste : ce que nous avons aujourd’hui est la classe sans la conscience de classe, ou la classe en soi sans la classe pour soi » (dixit Emmanuel Todd).5 « En conséquence, les ouvriers, les employés et, plus globalement, les milieux populaires constituent une majorité sociale, mais, de plus en plus, une minorité électorale»6 au seul profit des puissants.

¹ Emmanuel Todd, Après la démocratie, Gallimard, 2008, 262 pages.

² Ibidem, page 233.

³ Ibidem, page 235.

4 Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, La démocratie de l’abstention, Gallimard, 2007, page 9.

5 Emmanuel Todd, précité, page 174.

À la page 238, il ajoute aux notions de « classe en soi » (inconsciente de ses intérêts) et de « classe pour soi » (consciente de ses intérêts), la notion de « classe contre soi » (masochiste quant à ses intérêts).

6 Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, précité, page 10.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat