Laurent OPSOMER
Abonné·e de Mediapart

36 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 déc. 2021

E-VIGNETTE

Laurent OPSOMER
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En République tchèque, une vignette est obligatoire pour tous les véhicules qui circulent sur les autoroutes et certaines routes du pays. (1) Trois durées de validité sont proposées via un système de vignette électronique : 10 jours, 1 mois et toute l’année civile. Les tarifs 2020 pour tous les véhicules allant jusqu’à 3,5 t comprises sont de 310 couronnes tchèques CZK (12,50 € environ) pour 10 jours, 440 CZK (17,50 € environ) pour 1 mois et 1500 CZK (58,50 € environ) pour l’année. Pourquoi ne pas s’en inspirer en France au nom de la transition écologique ?

Point de passage obligé pour les flux terrestres entre la péninsule ibérique, l’Italie et l’Europe du Nord, notre pays est un carrefour majeur au cœur de la circulation européenne. D’ailleurs, l’autoroute A1 n’est-elle pas aujourd’hui l’axe routier le plus fréquenté d’Europe ? (2) Des millions de poids lourds étrangers transitent donc par notre pays chaque année et leur impact tant économique qu’environnemental est loin d’être négligeable. (3) Cette réalité justifie l’adoption d’une taxe de circulation sur le modèle tchèque, d’autant que cette dernière s’inscrit à la fois dans une perspective de transition écologique mais aussi dans le cadre du dumping social puisqu’elle ne concernera que les véhicules étrangers. (4)

Dès lors, il n’est pas utopique, ni démagogique d’imaginer une taxe annuelle de cent euros au minimum pour les professionnels (sans distinction de tonnage) désireux de circuler à travers toute la France, somme réduite de moitié pour une circulation limitée à une seule région frontalière (les Hauts-de-France, par exemple). Cette taxe de circulation concernera également les particuliers mais à un moindre coût (20 euros par an pour une circulation nationale, 10 pour un déplacement régional).

En l’absence de vignette ou en cas de fraude (vignette régionale mais circulation nationale, par exemple), ce sera une contravention de 4ème classe, à savoir : une amende forfaitaire de 135 euros, une infraction que pourront verbaliser police et gendarmerie nationales, ainsi que les douanes, l’office français de la biodiversité (police de l’environnement), les agents de police municipale et les gardes champêtres.

Cette taxe doit bénéficier aux régions afin de financer des projets liés à la transition écologique et énergétique mais aussi une nouvelle compétence attribuée aux conseils régionaux : la construction et l’entretien des locaux de police et gendarmerie nationales. (5) Dans une perspective de péréquation, l’Etat versera la moitié de la taxe de circulation nationale aux régions de l’intérieur, le reliquat revenant aux régions frontalières. Il est également possible d’imaginer la répartition suivante : 20 % de la taxe de circulation revenant à l’Etat avec les mêmes objectifs énergétique et écologique, 40 % aux régions intérieures et le reliquat à la région frontalière d’entrée.

Le nom de cette taxe de circulation ? Une e-vignette ?

(1) France diplomatie, République tchèque

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/republique-tcheque/#complements

(2) Dans les coulisses de l’A1, l’autoroute la plus fréquentée d’Europe

https://www.lci.fr/entreprises/dans-les-coulisses-de-l-a1-l-autoroute-la-plus-frequentee-d-europe-2069132.html

(3) Transport routier de marchandises

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/transport-routier-de-marchandises

Bilan social annuel du transport routier de marchandises – édition 2020

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/bilan-social-annuel-du-transport-routier-de-marchandises-edition-2020-0

Bilan annuel des transports en 2019

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/bilan-annuel-des-transports-en-2019-0

(4) Leila Minano, Le quotidien intenable des routiers, nouveaux forçats de l’industrie automobile européenne, Basta, 8 octobre 2018.

https://basta.media/Le-quotidien-intenable-des-routiers-nouveaux-forcats-de-l-industrie-automobile

(5) Laurent Opsomer, La course à l’échalote, 5 avril 2021.

https://blogs.mediapart.fr/laurent-opsomer/blog/050421/la-course-l-echalote

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Ukrainiens écartelés entre la dureté des batailles, les tourments de l’exil et la peur de rentrer
L’Ukraine, qui entre dans son quatrième mois de guerre, a pour le moment échappé au pire : l’invasion totale du territoire national. Mais le pays reste déchiré, entre celles qui ont fui à l’étranger la menace russe, celles qui rentrent d’un exil forcé, parfois dans une grande détresse matérielle, et ceux qui se battent, à l’est et au sud.
par Mathilde Goanec
Journal — France
Législatives : dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli
Billet de blog
Ndiaye et Blanquer : l'un compatible avec l'autre
« Le ministre qui fait hurler l'extrême droite », « l'anti-Blanquer », « caution de gauche »... voilà ce qu'on a pu lire ou entendre en cette journée de nomination de Pap Ndiaye au ministère de la rue de Grenelle. Beaucoup de gens de gauche qui apprécient les travaux de M. Ndiaye se demandent ce qu'il vient faire là. Tentons d'y voir plus clair en déconstruisant le discours qu'on tente de nous imposer.
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN