Laurent Perpigna Iban
Journaliste
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 avr. 2019

Laurent Perpigna Iban
Journaliste
Abonné·e de Mediapart

La résistante Neus Català s'est éteinte à 103 ans.

Neus Català avait survécu à la guerre civile espagnole, puis à l'horreur des camps nazis. Ce visage de la résistance républicaine, antifasciste, et féministe est décédé samedi 13 avril en Catalogne, à l'âge de 103 ans.

Laurent Perpigna Iban
Journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Neus Català, photographiée dans un camp de concentration.

C'est dans sa commune natale d'Els Guiamets, en Catalogne, que Neus Català s'est éteinte ce samedi 13 avril 2019. Depuis, les hommages abondent et de nombreuses voix saluent cette combattante courageuse et infatigable.

Née en 1915, Neus Català s'était engagée très tôt dans les rangs des jeunesses du Parti socialiste unifié de Catalogne (PSUC) et du syndicat UGT. Durant la guerre civile espagnole, c'est depuis Barcelone qu'elle s'était dévouée à la garde d'enfants orphelins, avant de s'exiler en France en 1939 lors de la Retirada, traversant la frontière avec 180 d'entre eux.

En France, elle se marie avec Albert Roger; c'est le début de nouveaux combats. Tous deux soutiennent la Résistance française, en transmettant des messages, des documents, des armes, et en hébergeant chez eux des réfugiés politiques. Engagés dans le maquis de Dordogne et de Corrèze, ils sont dénoncés puis capturés par les autorités nazies en 1943. Emprisonnée et torturée à Limoges, elle sera déportée au camp de Ravensbrück. 

C'est dans ce camp qu'elle intègre les « Commandos féminins », où elle prend part activement au sabotage d'armes. A la fin de la guerre, Neus Català apprend la mort de son mari, qui avait été déporté au camp de Sachsenhausen. Elle devient professeur à Paris, d'où elle lutte clandestinement contre le franquisme et dirige le journal "Mujeres antisfacistas españolas" (femmes espagnoles antifascistes). Elle se remarie avec un autre exilé, Félix Sancho, et ne regagnera la Catalogne qu'à la mort de ce dernier.

Durant sa vie, elle n'a cessé d'entretenir et de défendre la mémoire des 92 000 femmes tuées à Ravensbrück, un travail récompensé par plusieurs prix et distinctions. Une partie de ses archives sont conservées à la Biblioteca del Pabellón de la República de l'Université de Barcelone.

Militante jusqu'à ses dernières heures, elle était allée voter le 1 octobre 2017 à l'occasion du référendum sur l'indépendance de la Catalogne.

Le président du Parlement de Catalogne, Roger Torrent, a appelé "à ne pas tomber dans l'oubli du sacrifice" de Neus Català et de toute la génération qui a enduré l'horreur nazie. Le président de la Generalitat, Quim Torra, a félicité Català " une femme immense, pleine de vie et de dignité, un exemple de lutte pour les droits de l'homme, une voix claire pour la liberté ".

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan