Déclaration de Gérard Bapt sur Médiator

"Je regrette que la Chancellerie ait donné instruction de centralisation à Paris des différentes procédures ouvertes dans l'affaire du Mediator.
Le transfert de Nanterre au pôle sante publique du TGI de Paris ne permettra pas un traitement judiciaire "rapide et adapté", en particulier de la procédure pour "tromperie agravée" ouverte en citation directe devant le tribunal de Naterre; celui-ci a programmé la 1ère audience contradictoire en septembre.
Si la cour de Cassation donne suite, l'affaire du Mediator ne viendra pas devant un tribunal avant plusieurs années : une bien mauvaise nouvelle pour les victimes !"
Gérard bapt
Député de haute Garonne
Président de la mission d'information sur le Mediator et la pharmacovigilance de l'Assemblée nationale

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.