Le Courrier des Balkans
Site d'information sur l'Europe du Sud-Est
Abonné·e de Mediapart

37 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 nov. 2019

Rencontres littéraires et Marché de Noël balkaniques

Daniel Baric, Serge Bloch, Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin, Laure Hinckel, Raphaël Krafft, Alexandre Lévy, Florentina Postaru, Emmanuel Ruben, Arta Seiti, Iljir Selimovksi, Loïc Tregoures... Ils seront tous là ! Le Courrier des Balkans organise un après-midi littéraire et convivial au Centre Marius Sidobre, à Arcueil (94110).

Le Courrier des Balkans
Site d'information sur l'Europe du Sud-Est
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Daniel Baric, Serge Bloch, Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin, Laure Hinckel, Raphaël Krafft, Alexandre Lévy, Florentina Postaru, Emmanuel Ruben, Arta Seiti, Iljir Selimovksi, Loïc Tregoures... Ils seront tous là ! Le Courrier des Balkans organise un après-midi littéraire et convivial au Centre Marius Sidobre, à Arcueil (94110). Venez rencontrer l’équipe mais aussi découvrir l’immense écrivain Miroslav Krleža récemment réédité chez Incultes et parler de voyages avec quelques-uns des écrivains qui arpentent les Balkans d’aujourd’hui.

Pour vos cadeaux de Noël, notre librairie vous offrira un vaste choix de romans et d’essais, des classiques aux jeunes auteurs d’aujourd’hui, et nos partenaires tiendront des stands tout l’après-midi (dédicaces, artisanat, dégustations, etc.)

Centre Marius Sidobre
26 rue Emile Raspail - 94110 Arcueil
RER Laplace ou Arcueil-Cachan, bus 162, 323

Retrouvez l’événement sur Facebook

Ouverture des portes à 13h

• 14h30 : Table-ronde « Miroslav Krleža, un classique pour notre temps »

Miroslav Krleža (1893-1981) est la figure tutélaire de la littérature croate. Les éditions Inculte viennent de rééditer son chef d’œuvre, Banquet en Blithuanie (traduit par Mauricette Sullerot-Begic), une utopie grinçante sur l’Europe de l’entre-deux-guerres, qui résonne avec une étonnante actualité en notre époque de retour des nationalismes.

Avec
Jacques Rozenbaum
Daniel Baric (Sorbonne)
Nicolas Raljevic (éditions Prozor)

Modération : Pierre Glachant

• 16h00 : Lecture Le Petit Bala. La légende de la solitude de Ridvan Dibra (éditions Le Ver à Soie, 2018) par le comédien Iljir Selimovski.

Revisitant le sujet d’une ancienne chanson populaire balkanique, Ridvan Dibra a composé un roman psychologique sur l’exclusion, la solitude et la vengeance aux accents parfois œdipiens. Romancier et poète albanais né en 1959, il enseigne la littérature albanaise à l’Université de Shkodra.

La traduction d’Evelyne Noygues, a fait partie des finalistes du Prix Révélation de la traduction de la SGDL en décembre 2018 et de ceux du Prix Pierre-François Caillé remis par la SFT en 2019.

• 17h00 : Table-ronde « Balkans : le retour des écrivains-arpenteurs »

Avec
Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin (Là où se mêlent les Eaux, La Découverte, 2018. Prix Louis Castex 2019 de l’Académie Française)
Emmanuel Ruben (Sur la Route du Danube, Rivages, 2019. Prix Nicolas Bouvier 2019)
Alexandre Lévy (Carnets de la Strandja, Buchet-Chastel, 2019)

Modération : Raphaël Krafft
Journaliste indépendant et souvent à vélo, Raphaël Krafft a notamment publié Passeur (Buchet-Chastel, 2017)

• 18h30 : Rencontre-dédicaces et Jeu de piste littéraire

Avec Florentina Postaru et son dessinateur Serge Bloch pour Heureux qui comme mon aspirateur... Grandir dans la dictature roumaine (Bayard, 2019)

Avec Laure Hinckel, traductrice en français de Solénoïde, un roman de Mircea Cãrtãrescu (Noir sur Blanc, 2019).

Avec Loïc Tregourès pour Le football dans le chaos yougoslave, Non Lieu, 2019.

Avec Arta Seiti pour NImbes, Fauves, 2018.

Avec Abidin Krasniqi pour sa traduction française de Le Luth des Montagnes du poète et franciscain albanais Gjergj Fishta (L’Harmattan, 2019).

Avec Zamir Mati, illustrateur des Contes d’Albanie (L’Esprit du Temps, 2019)

Avec la revue CAFÉ, Collecte Aléatoire de Fragments Étrangers : une revue nomade de littérature étrangère, qui met en lumière des langues et des littératures trop souvent invisibilisées. Dans ce premier numéro, dix textes traduits de dix langues différentes explorent le thème des « Futurs ». Jeu de piste animé par les étudiants de l’Inalco : Les dix textes de la revue CAFÉ auront été découpés, morcelés, mélangés : à vous de reconstruire un texte à partir de ces extraits bilingues. Arabe, tchèque, kurde, japonais... : d’où viennent ces fragments de textes ? De quelle langue ont-ils été traduits ? À quelle littérature appartiennent-ils ?

• 19h30 : dégustation de vins croates par Les Robes de l’Est / Barbara Bačić

Comme une porte entre l’Est et l’Ouest, la sélection Les Robes de l’Est vous invite à voyager dans ce coin unique au monde, avec sa culture viticole millénaire … Une immersion gourmande, ensoleillée, vivante et colorée au cœur du bassin méditerranéen et du Caucase.

Cépages indigènes, vinification traditionnelle et ancestrale, terroirs de qualité…. Poussez la porte de ces vignerons passionnés !

Tout l’après-midi

• Exposition « Retour à Kakanj » : Bernard est né et a grandi en Bretagne. Il avait 22 ans quand il a été envoyé par l’armée française en Bosnie-Herzégovine dans le cadre de la mission de paix auprès de l’ONU. Pendant 25 ans, il a enfoui ses souvenirs sans jamais les raconter ni à sa famille ni à ses enfants. Mais la rencontre fortuite avec une jeune Bosnienne lors d’un chantier bénévole en France pendant l’été 2018 a ravivé sa mémoire. Il a entrepris de retourner sur les traces de son passage, afin de confronter ses souvenirs d’un pays meurtri à l’image de la Bosnie-Herzégovine d’aujourd’hui.

Marion Roussey est journaliste pour ARTE et professeure de français en Bosnie-Herzégovine. Geoffrey Brossard l’accompagne sur ses projets comme cadreur-monteur, assistant cadreur ou photographe. Ils ont suivi Bernard au cours de son voyage, de ses recherches et de ses rencontres, et proposent une exposition mèlant son et images entre bribes de souvenirs et portrait actuel du pays.

• La Grande librairie balkanique du Courrier des Balkans : essais, romans, voyages, beaux livres, etc.

• La grande bouquinerie-braderie des Balkans, pour trouver des introuvables et des vieux livres à des prix imbattables !
Venez déposer les livres dont vous ne voulez plus, ils seront revendus au bénéfice du Courrier des Balkans. Vous ferez ainsi d’une pierre trois coups : des heureux, de la place dans vos bibliothèques, et un geste de soutien au Courrier des Balkans !

Et retrouvez sur leurs stands  : les éditions Prozor, Les Robes de l’Est, l’Union des éditeurs de voyage indépendantsles éditions Esprit du Temps, la revue CAFÉ éditée par les étudiants de l’Inalco, mais aussi des produits artisanaux !

Restauration légère balkanique.

Centre Marius Sidobre
26 rue Emile Raspail 94110 Arcueil
RER B Laplace ou Arcueil

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la programmation Hors les Murs du Festival Un Weekend à l’Est.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un complot a été monté par la droite toulousaine pour torpiller une candidate LREM
Manipulation du fisc, de la justice et des médias : une enquête judiciaire lève le voile sur le piège tendu à une candidate LREM à Toulouse. Des SMS consultés par Mediapart accablent la patronne de la fédération LR, Laurence Arribagé, un cadre du fisc et un magistrat.
par Antton Rouget
Journal — France
Les partis politiques : détestés mais incontournables
Mal-aimés, les partis restent des rouages irremplaçables de la démocratie représentative. L’élection de 2022 illustre leur réduction à des plateformes logistiques et financières. C’est à gauche, où ils furent « l’arme des faibles », que l’impératif de réinvention apparaît le plus crucial.  
par Fabien Escalona
Journal — Culture-Idées
Piero Ignazi : « Les partis politiques ont constamment lutté pour leur légitimité »
Entretien avec le politiste italien, auteur de « Parti et Démocratie ». Il revient sur les origines de la défiance envers les partis, et décrit comment ils se sont imposés, avant de perdre du crédit aux yeux de la population. Selon lui, il n’y a cependant pas d’issue au malaise démocratique sans les partis.
par Fabien Escalona
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85
Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/11)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss
Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI