L'abstention

L'abstention © le journal de personne

http://www.infoscenariodepersonne.com/labstention/

Tiens, tiens, la France va encore changer de maintien.

Ce n'est plus la personne à élire, mais l'électeur qui n'a plus envie de se maintenir.

Plus envie d'accomplir son devoir de citoyen

Comme tout citoyen, il ne tient plus à rien...

Parce que le politique est devenu un antidestin

Dans l'urne plus personne n'essaye de glisser son bulletin

Vote inutile pour des gens qui n'ont même pas leur destin entre leurs mains.

Le nombre de ceux qui ne se prononcent pas est supérieur à celui de ceux qui ne renoncent pas.

C'est le nouveau lit de la démocratie! Qui mystifie qui ?

On assiste au crime mais on ne le dénonce pas... Peut-être parce que la plupart est tentée de le commettre. Parce que ça ne tient pas, ça ne tient plus, on se dit : abstiens-toi!

N'y prends pas part, n'y participe pas à ce jeu de dupes, avec des dés pipés et des parts volées.

Avant que tu ne te décides, les sondeurs ont déjà fait part de ton suicide

Parce que ce genre de mal se prépare avec ou sans ton aval.

Ce sont d'étranges pouvoirs qui empêchent le pouvoir d'exercer le pouvoir !

Pouvoirs au pluriel de l'argent et de la trahison qui fait que dans toute cité, l'endroit le plus sûr, reste la prison.

Et sais-tu pourquoi nous sommes tous concernés ?

Parce que nous sommes tous cernés, discernés, bernés par un système vicié, incontournable et incontrôlable.

Quand on ne sait plus à quoi s'en tenir, on finit toujours par s'abstenir.

Et à chaque nouvelle élection, une nouvelle abstention: La main qui se retient de servir, de peur de se desservir.

Cette désaffection, cette indifférence grandissante qui tourmente tous les monstres froids, n'est peut-être pas l'expression de votre volonté mais l'expression d'une autre volonté, qui voudrait vous tenir à l'écart et faire passer sa victoire pour le fruit du hasard

 

Interrogez-vous! L'abstention n'est peut être pas le mal que tout le monde redoute mais le stratagème forgé par le système pour que vous n'ayez plus droit au chapitre? Pour rendre votre voix inutile ou puérile ?

Réfléchissez au coup monté par vous-mêmes pour vous démonter.

En vérité, l'abstention n'est rien que la ruse de votre adversaire pour vous persuader qu'il n'y a plus rien à faire : que la démocratie est morte cliniquement. Tu n'y changeras rien... voilà ce que te dit le diable pour te dissuader de croire encore au bon Dieu. N'y va pas... abstiens-toi!

Mais lui, en revanche, il y va, il vote et a de plus en plus la cote.

L'abstention augmente oui! Et la conscience diminue... la conscience d'une main qui retient notre main, pour nous voler notre destin.

Retenez juste cette définition : l'abstention c'est quelqu'un qui utilise votre main pour prendre son pied, en signant des chèques en blanc que vous serez obligé d'honorer!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.