Le journal de personne
L'info scénario
Abonné·e de Mediapart

725 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 mars 2014

Marine expliquée aux bleus

Le journal de personne
L'info scénario
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© le journal de personne

http://www.infoscenariodepersonne.com/marine-expliquee-aux-bleus/

D'abord le nom, devenu un prénom... parce que ça nomme et prénomme la mer, les flots... l'océan... qui submerge tous ceux qui diront : à quoi bon.

Marine, ce n'est pas la politique autrement... mais la politique qui ne peut pas être autrement que l'apanage de celui qui ment... effrontément... impunément... ingénument.

La politique... éperdument... celle qui ne résout pas les problèmes mais celle qui en pose... celle qui remet en cause... celle qui divulgue les choses.

Marine...politique... parce que toute politique est fondamentalement cynique... sans le moindre souci éthique... elle dit ce qui va ou ne va pas... pas ce qui vaut ou ne vaut pas la peine... les faits... mais pas n'importe lesquels, seulement les faits qui ont sur nous un certain effet... les faits sensibles... les faits nuisibles...

Si Marine ne cherche pas la vérité c'est parce que personne ne la cherche.

Elle cherche l'ascendant. Elle cherche à avoir raison et trouve tout le monde. Ni le rêve, ni la réalité ne sont pour elle des ingrédients... mais le fait humain, trop humain.

Nos souffrances, nos déficiences, nos ignorances.

Voilà la matière à tisser, voici l'art de gouverner : songer à notre petitesse avant de songer à notre grandeur.

Marine a compris ce que tous ses adversaires ont du mal à comprendre : que la politique n'est pas un problème de gestion mais un problème de digestion. Digérer la cité avant de la gérer... on va errer... au pâturage... on va errer.

Ce qui la rend précisément indigeste, ce n'est ni la misère, ni la pauvreté mais le problème de son identité.

Qui sommes-nous ?

Sommes-nous qui nous sommes ?

Tant que nous ne serons pas nous et entre nous, nous ne saurons jamais qui nous sommes, où nous en sommes et où nous allons

Non, il n'y a pas d crise au niveau des finances... mais une crise de conscience...

La France n'a pas la FORME pour résoudre les problèmes de fond...

Débarrassons la France de ce qui n'est pas la France et nous nous débarrasserons de toutes ses carences....

Politiquement, cela a un sens.

Ça interpelle la masse et ce sera toujours efficace

Et comme la France est à la ramasse, les bleus s'apprêtent tous à boire la tasse

Entre les bleus décomplexés et le complexe d'identité... je préfère encore celle qui les a initiés.

Parce qu'il n'y a que l'océan pour nous laver de tout soupçon...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Lidl : les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
Conditions de travail : la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Politique
Zemmour : quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Politique
En marge du meeting de Zemmour, des habitants de Seine-Saint-Denis fustigent « sa politique remplie de haine »
Éric Zemmour a tenu le premier meeting de sa campagne présidentielle dans un département qui représente tout ce qu’il déteste. Cibles quotidiennes des injures du candidat d’extrême droite, des citoyens de Villepinte et des alentours témoignent.
par Hannah Saab (Bondy Blog)

La sélection du Club

Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie