Menace, récupération politique : le 17 novembre au centre des intérêts

Ce samedi 17 novembre est au centre des intérêts de nos gouvernants. D'une part certains annoncent leur volonté de réprimer de l'autre certains annoncent comprendre les Français. Malheureusement pour eux, tous ont déjà été au pouvoir et sont connus de tous..

Le gouvernement commence sa communication répressive en effectuant le tour des médias.
Castaner cette personne qui n'hésitait pas à qualifier Mr benalla de bagagiste dans le bus de l'équipe de France cet été, ce dernier n hésite pas à qualifier ce mouvement d'irrationnel mais sa nomination au ministère de l'intérieur est t'elle rationnel ? La majorité présidentielle est t'elle rationnelle ?
Il annonce également qu'en cas de blocage, il fera par le biais des forces de l'ordre dégager la route. Politique répressive immédiate, mais comment le peuple lui pourrait sanctionné la politique mise en place par ses gouvernants ? Comment le peuple pourrait t'il expliqué à ses élites que non la vie, ce n'est pas d'avoir des voyages gratuit, des avantages indénombrables

Vous n'acceptez pas les blocages ? Le peuple et les citoyens n'acceptent plus cette politique qui depuis des années n'est autre qu'une parodie, un sketch mené par nos élites avec comme public contraint de contempler le peuple français.

Des taxes qui ne cessent de s'accroître, des péages qui ne cessent d'augmenter alors que ceci devait devenir gratuit, des conditions de travail de plus en plus pénible, des suicides dans diverses entreprises relatés comme des événements isolés dû à la fragilité de la personne ou de problème personnel.

Attention la récupération politique pour le 17 novembre est en marche.
Ce matin c'est la députée LR qui monte au créneau médiatiquement pour dire que les Français en ont marre. Malheureusement, on ne l'a pas entendu médiatiquement de la même façon pour alerter la population ou faire bouger les choses quant à l'état de certains bâtiments à Marseille permettant peut être d'éviter un drame comme celui qui est survenu. Pourtant en tant que membre du conseil municipal de Marseille je pense que cela était dans ses attributions. 

Oui les Français en ont marre de toutes cette classe politique, opportuniste, communicante et agissant dans leur intérêt personnel et non de l'intérêt général.

Plus que le prix de l'essence, c'est un ras-le-bol général qui commence à grandir de jour en jour.
Ce 17 novembre sera peut-être le symbole de l'agissement spontané de divers citoyens et ce sans intervention politique quel qu'elle soit, peut être la seule liberté qu'il nous reste actuellement en France.

“Moi, les hommes politiques, j’appelle ça des timbres. De face, ils vous sourient, ils sont figés. Mais si jamais vous leur passez la main dans le dos, alors là, ça colle !” Coluche

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.