En marche vers la catastrophe

La conviction et l'intégrité évincées, place à l’amnésie et l'incohérence : Une pratique courante dans la vie politique de notre pays.

Pour commencer, je ne pouvais débuter sans saluer Monsieur Darmanin qui à l’heure actuelle vis des moments difficiles et oui des additions dans des restaurants parisiens pour deux personnes supérieures à 2OO euros, et cela, sans le vin quelle injustice. À l’heure ou des Français manifestent pour survivre, c’est encore un message encourageant envoyé par la cour du roi Macron. J’en suis davantage étonné, vous l’homme de conviction qui a commencé à être responsable des affaires juridiques de Xavier Bertrand, pour finir ministre d’Emmanuel Macron. Bon après, c'est encore loin de Monsieur Bruno Le Maire qui lâchait : «Attention à cette façon de mélanger, de brouiller les lignes et qu’on va mettre avec soi tous les progressistes ; je trouve que ça ne veut rien dire, c’est de la soupe ! Oui, c’est de la soupe. La politique a besoin de clarté ». « Il y a eu des centaines de milliers de chômeurs en plus durant ce quinquennat, c’est bien le ministre Emmanuel Macron qui en est aussi responsable ». Tout cela sur Public sénat le 12 Juillet 2016. 

Hier nous avons eu un discours marquant de notre président qui souhaite traiter la fin du monde et la fin du mois ensemble. Cela semble quelque peu compliqué quand le ministre de la transition écologique se nomme François de Rugy. Mais là encore un homme de conviction malheureusement atteint d’une certaine amnésie depuis sa prise de fonction. En effet en 2010, ce dernier demandait à ce que le kérosène soit taxé qualifiant cela de choquant du point de vue écologique, social et n’hésitant pas à qualifier ceci d’injustice majeure. Quelle indignité !

Bon heureusement hier la ministre des solidarités et de la santé était l’invitée de France Inter pour nous parler de la mise en place de plusieurs réformes. 

Par malchance dès la première question sur l’augmentation des prix de divers médicaments courants, on a senti que la leçon du président de la république n’avait pas était bien apprit par Madame la ministre. De plus, n’oublions pas la nomination de Mr Yves Levy époux de madame la ministre comme conseiller d’état extraordinaire le 12 octobre 2018. «Le Conseil d'État compte des conseillers d'État en service extraordinaire nommés pour cinq ans par décret pris en conseil des ministres, sur proposition du garde des sceaux, ministre de la justice. Ils sont choisis parmi les personnalités qualifiées dans les différents domaines de l'activité nationale. Ils ne siègent que dans les sections administratives ». 

Dernière intervention en date, celle du Premier ministre qui nous confirme la hausse des taxes, et l’absence de coup de pouce au SMIC. Un bon gestionnaire Monsieur Edouard Philippe. Malheureusement, la cour régionale des comptes a pointé l’endettement de la commune du Havre entre 2012 et 2017 alors qu’elle était gérée par ce dernier. “Le Havre, c’est une ville western : sur la rue principale, les façades sont belles, mais dès que l’on gratte derrière on s’aperçoit que rien n’a été fait”, abonde Matthieu Brasse, conseiller municipal PS.                                                     

 Le plus gênant, c’est quand il n’hésitait pas à dire en parlant du président de la République « Qui est Macron ? Pour certains, impressionnés par son pouvoir de séduction et sa rhétorique réformiste, il serait le fils naturel de Kennedy et de Mendès France. On peut en douter. Le premier avait plus de charisme ; le second plus de principes » Tout cela dans un billet publié dans libération. Oui après tout cela il apparaît difficile d’apparaître à la télévision pour expliquer aux Français que la politique menée par le président de la République est la bonne.

Pour conclure hier le JDD fêtait ses 70 ans avec divers invités allant des politiques, aux avocats, en passant par Mr Benalla, on commence à nous expliquer que sa présence était un Hasard comme sa présence dans le bus de l’équipe de France en tant que bagagiste. L’indépendance de certains médias, un joli concept souvent utopique.

Voilà pourquoi une partie de la population est aujourd’hui dans la rue, la rupture avec le pouvoir politique est consommée à tout niveau et malheureusement les gouvernants actuels semblent en totale déconnexion de la réalité. La hausse du carburant est seulement l’élément déclencheur d’un ras-le-bol général.

«Les mêmes menteurs trafiquent les mêmes comptes
Les mêmes commis au service des mêmes pontes
Les mêmes fils de pauvres sont incarcérés
Les mêmes fils de riches sont formés pour règner
En attendant qu'un homme du peuple émerge
C'est rare de trouver un élu avec un casier vierge
Ma haine du système est toujours intacte
Lequel d'entre eux peut jeter la pierre à Cahuzac?
Racailles!
Claude Guéant, Racailles! Balkany, Racailles! Jean-François Copé, Racailles!
Philippe Bernard, Racailles! Harlem Désir, Racailles! Alain Juppé, Racailles!
Tous ceux que j'ai cité ont été condamnés
Ce sont les mecs de cités qu'ils traitent comme des damnés » Kery James

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.