..CHURCHILL..or not..

mon passé, à l'adolescence, un mythe effectivement.

Lisant :" raciste, colonialiste, impérialiste, militariste, imbu de sa caste, antisocial en diable, misogyne,cynique, égoïste, tyrannique, réactionnaire et soulographe". Puis tout ce dont il fut responsable, j'en suis resté baba, même plus que baba. Heureusement, il a été dit :" n'en jetons plus ".

Je lus donc la suite avec sérénité et parfois crédulité. Était-ce possible.

Et cela m'a remis en mémoire, alors que je débutais, en 1947, ce que me raconta mon mentor (j'étais en apprentissage) et lui venait, depuis deux ans, de réintégrer ses fonctions, après avoir, en 1940, dû les quitter parce que mobilisé. C'est ainsi qu'il s'était trouvé dans la " poche de Dunkerque ". Il me narra comment lui  ( et sans doute bon nombre de ses camarades français ) vécut cette aventure.

Des bateaux de toutes sortes sont venus d'Angleterre, pour rembarquer la troupe encerclée. On s'avançait dans l'eau , mais arrivé près des barques, on était souvent repoussé à coup de rames; ils étaient venus pour rembarquer uniquement les soldats anglais qui se trouvaient dans la fameuse poche. Il dut à l'un d'eux d'être embarqué avec lui. Enfin sauf ! crut-il.

En réalité, son séjour en Angleterre fut bref. Les soldats français qui s'y trouvaient furent rassemblés, et leurs unités  reconduites en France, sur les côtes de la Somme, pour poursuivre le combat. En réalité, de fait, vu l'avancée des troupes allemandes, pour y être fait prisonnier et  aller séjourner cinq années dans un stalag en Allemagne. D'où il était revenu deux ans plus tôt.

Presque nonagénaire, je n'ai pas oublié le récit de ce simple soldat, dont - je le pense - si je lui avais demandé  " et Churchill " ? , il ne m'aurait certainement pas énumérer la liste des qualificatifs ci-dessus, mais sans doute - je le présume - un royal " je m'en fous . C'est du passé, n'en parlons plus ."

Salut et Fraternité.

ALLEZ SAVOIR.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.