Nouvel Os (à mœlle) n°1 du samedi 3 janvier 2015

N°1--- Édition du Samedi 3 janvier 2014 ---Reportage Tendance / Mode 2015 : année de la MoustacheAnnonce 

 © PC © PC
N°1

--- Édition du Samedi 3 janvier 2014 ---

Reportage Tendance / Mode 

2015 : année de la Moustache

Annonce 

Reportage Tendance / Mode 

2015 : année de la Moustache

Depuis quelques années la barbe fleurit sur les visages imberbes des gentlemens. Mais le changement climatique est passé par là. C'est un signe fort qu'a donné le Président de la République François Hallonde en reçevant Nicolas Holut à l'Élysée. Il l'a déclaré et le re-déclarera encore : "2015 sera l'année de la Moustache". L'on sait qu'à terme les températures augmentant, la pilosité s'affaisse et le poil décline. Il est logique donc que la barbe laisse peu à peu place à la moustache, plus légère, moins lourde et d'un raffinement certain pour ne pas dire d'un certain raffinement.

Plusieurs personnalités ne s'y sont pas trompées et portent fièrement leur nouvel attribut, nous les avons rencontrés pour vous.

Eric Zummour : "Disparue après la Seconde Guerre à cause des 'Ricains qui non contents de nous balancer des bombes sur la gueule et de nous envahir avec leurs chewing-gums, Coca-Cola et autres produits malsains, ils nous ont rasés notre plus fier emblême, celle de notre Maréchal  : la moustache. C'est donc naturellement en hommage au sauveur de la nation que je l'arbore fièrement."

Florian Philoppit : "Avant je trouvais que ça faisait gay, mais ça c'était avant (d'écouter Freddy Mercury NDLR)"

Marène La Pin : "Les barbus hors de France, la France aux moustachus ! Telle est ma devise pour l'année 2015 et les élections où mon mouvement RBM (Rassemblement Bacchantes Nouvelles) ne gagnera pas j'en suis certaine sur le fil du rasoir."

On le voit l'enthousiasme est grand chez les novices pileux, nous y reviendrons dans une prochaine édition.

Annonce

Urgent. Recherche économiste (ou ce qui y ressemble) pas trop capricieux, sans principe pour recevoir breloque.

S'adresser à Françou. Élysée.Paris.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.