C'est décidé: je deviens islamophobe

Oui, je deviens islamophobe. Mais pourquoi donc?

Mais parce qu'à l'évidence, l'islam rend fou. Et que je ne veux pas devenir fou. Je ne suis pas fou. Je ne suis pas fou. Je ne suis pas fou.

Vous voulez des preuves? Mais regardez-donc déjà sur Médiapart.

L'émérite chercheur au CNRS qu'est Vincent Fleury, nous sort tout à trac, tel un George Bush séparant le bien et le mal en 2 camps bien distincts, qu'un terroriste ne peut dire une vérité, même par hasard. Le terrorisme, c'est mal. Donc tout ce que dit un terroriste, c'est mal. Si demain un terroriste dit qu'il pleut alors que la pluie tombe, plus personne (ou peut-être seulement Tarik Ramadan, je ne suis pas sur) ne pourra dire qu'il pleut sans être accusé d'envoyer des messages subliminaux aux terroristes.

Et notre ami Danyves, voilà que, un robot Google atteint d'un virus, il se met à copier/coller des liens dans tous les sens.

Et Art Monica, trois jours que l'on débat de Tariq Ramadan et elle n'a toujours rien dit. N'est-ce pas le signe d'une extrême folie?

Et notre bourrique céleste, ne se répand-elle pas partout en banalités dites sur un ton sentencieux? (On me dit cependant dans l'oreillette que l'islam n'est pas le seul sujet qui provoque cet effet).

Et MG2 qui récite des poèmes, Patloch qui oublie de mettre les liens vers ses billets si lumineux, et tous ces gens sérieux qui débattent pendant des heures des horaires d'ouverture des piscines municipales...

Et Edwy Plenel? Pourquoi donc se fendre d'un long billet en faveur de la liberté d'expression de Tariq Ramadan? Et pourquoi pas Dieudonné pendant qu'on y est? D'autant plus, qu'à ma connaissance, il n'a encore été interdit nulle part. Y avait-il donc urgence? Fallait-il se mettre dans cet état?

 

Donc l'islam est dangereux. Il rend fou... Et je ne veux pas devenir fou. On me dit qu'il est peut-être déjà trop tard. Que cela fait 3 jours que je ne parle que de Tarik Ramadan...

Il me faut un remède de cheval. Je vais écrire un billet sur le sport. Tiens la brillante saison du PSG.

Mais quels sont ces cris! "Quoi, le PSG, ce club de foot financé par le Qatar wahabbiste!"

Il est trop tard, trop tard, trop tard....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.