Pourquoi je ne voterai pas dimanche

Suite à la prévisible ascension du Front National au premier tour des régionales, les débats vont bon train autour du second tour. Faire barrage au FN ou pas? On peut au moins se réjouir de ce réveil du débat politique. Néanmoins, on ne peut que constater que ce réveil suit un long sommeil, et que ceci explique cela.

Parce qu'il est temps de traiter les causes plutôt que les effets.

La constante progression du FN depuis a pour bonne part l'incapacité des partis politiques "de gouvernement"  à apporter le moindre embryon de solution aux problèmes qui se posent. Je ne peux donc voter pour ceux qui sont la cause de cette montée du FN.

Parce que je ne peux cautionner ceux qui instrumentalisent et favorisent cette montée du FN

Pour masquer cette incapacité, la droite dite républicaine et la dite gauche socialiste se contente d'agiter la menace FN. En agissant ainsi, ils crédibilisent et légitiment le vote FN.

Parce que le programme du FN est déjà en cours d'application

Déchéance de la nationalité, fermeture des frontières, mise à l'écart de la justice (état d'urgence), mesures contre l'opposition politique (écolos "radicaux"): tous les éléments d'un état autoritaire sont mis en place. Ai-je des raisons de préférer un état autoritaire PS à un état autoritaire FN?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.